Un important religieux sunnite défend les terroristes de Tel Aviv
Rechercher

Un important religieux sunnite défend les terroristes de Tel Aviv

“Israël a toujours été le premier à faire du mal et du tort, c’est évident et indéniable”, dit le Sheikh qatari Yusuf al-Qardawi

Youssef al-Qaradawi (Crédit : CC-BY Nmkuttiady/Wikipedia)
Youssef al-Qaradawi (Crédit : CC-BY Nmkuttiady/Wikipedia)

L’attentat terroriste du marché Sarona de Tel Aviv mercredi soir s’est attiré des condamnations internationales mais également des hommages d’un musulman connu, Yusuf al-Qardawi.

Qarawi, autorité religieuse du Qatar et dirigeant des Frères musulmans qui est l’une des personnalités les plus observées de l’islam sunnite, a écrit sur Twitter suite à l’attentat que « Israël avait toujours été le premier à faire du mal et du tort, c’est évident et indéniable. »

Israël a répondu à l’attentat en bouclant la Cisjordanie, ce qui signifie qu’aucun Palestiniens ne pouvait entrer en Israël jusqu’à dimanche, pendant la fête juive de Chavouot. Seuls les cas médicaux urgents étaient autorisés à entrer, et les passages entre Israël et la bande de Gaza étaient aussi fermés, avait annoncé vendredi dans un communiqué l’armée israélienne.

Cette action avait été prise à la suite de l’assassinat de Michael Feige, Ilana Naveh, Ido Ben Ari et Mila Mishayev dans un café du marché Sarona de Tel Aviv pendant une attaque à main armée par deux cousins palestiniens de la région de Hébron, Mohammad Ahmad Mahamra et Khaled Mahamra.

Jeudi, l’attentat avait poussé le Conseil de sécurité des Nations unies à publier sa plus forte condamnation du terrorisme palestinien depuis la hausse des attaques en octobre.

Le conseil a condamné « dans les termes les plus forts » l’attentat et exprimé sa « sympathie profonde et ses condoléances aux familles des victimes et au gouvernement d’Israël. » Le texte de la déclaration du Conseil ajoutait que « le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations constitue l’une des menaces les plus sérieuses à la paix et à la sécurité internationales. »

Toutes les victimes ont été abattues, à l’exception d’Ilana Naveh, 39 ans, dont le corps ne présente pas de trace de balles. Elle serait morte d’une crise cardiaque pendant la fusillade. Suite à l’objection de sa famille à l’autopsie, la police israélienne avait demandé à la Cour suprême la permission d’effectuer tout de même la procédure, mais la cour avait rejeté cette demande. Naveh, qui a eu quatre enfants avec son mari Alon, a été enterrée vendredi.

Les candidats présumés à la présidentielle américaine, Hillary Clinton et Donald Trump, ont tous les deux condamnés l’attentat.

« Je condamne l’attentat terroriste haineux de Tel Aviv aujourd’hui, a déclaré Clinton dans un communiqué. J’envoie mes plus profondes condoléances aux familles des victimes, et je continuerai à prier pour les blessés. Je suis solidaire avec le peuple israélien face à ces menaces en cours, et [je] soutiens sans faille le droit du pays à se défendre. »

Trump a écrit sur Facebook que « aussi rapidement que les condoléances arrivent du monde civilisé, les hommages s’élèvent des pays non civilisés. Le Hamas a loué les attaques, appelant les attaquants des ‘héros’. » Il a ajouté qu’il trouvait cela « méprisable ».

Des centaines d’Israéliens et de ressortissants étrangers se sont rendus à Sarona, un parc entouré de restaurants et de magasins, où des bougies en mémoire des victimes ont été allumées pendant des évènements mémoriels. Vendredi, 20 ambassadeurs étrangers se sont rendus sur place, avec des habitants portant des drapeaux israéliens.

L’ambassadeur des Etats-Unis en Israël, Dan Shapiro, s’était rendu jeudi soir sur les lieux. « Cela réchauffe le cœur de voir tant de personnes au marché Sarona, défiant le terrorisme. Nous sommes avec toi Israël », avait-il écrit sur Twitter.

https://twitter.com/AmbShapiro/status/740946132117815296

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...