Un inculpé et un acquitté dans l’incendie de l’Église de Taghba
Rechercher

Un inculpé et un acquitté dans l’incendie de l’Église de Taghba

Yinon Reuveni a été jugé coupable d'avoir mis le feu à l'Église de la Multiplication des Pains et des Poissons en 2015, son complice a été acquitté

Yinon Reuveni (à droite) et Yehuda Asraf, soupçonnés d'avoir vandalisé l'église de la Multiplication des pains et des poissons à Tabgha, sur le rivage de la mer de Galilée, à la cour de district de Nazareth le 29 juillet, 2015. (Crédit : Basel Awidat / Flash90)
Yinon Reuveni (à droite) et Yehuda Asraf, soupçonnés d'avoir vandalisé l'église de la Multiplication des pains et des poissons à Tabgha, sur le rivage de la mer de Galilée, à la cour de district de Nazareth le 29 juillet, 2015. (Crédit : Basel Awidat / Flash90)

Le tribunal de Nazareth a inculpé Yinon Reuveni, 22 ans pour l’incendie de 2015, quand un groupe d’extrémistes juifs ont gravement endommagé une église dans le nord d’Israël, où les chrétiens croient au miracle de la multiplication des pains et poissons par Jésus.

Yinon Reuveni a été reconnu coupable « d’incendie volontaire aggravé » et de « conspirations criminelles » par le tribunal de district de Nazareth dans le nord d’Israël, selon les attendus du procès.

Durant l’audience de détermination de peine, le juge George Azoulay a acquitté Yehuda Asraf, 21 ans, accusé d’avoir aidé Reuveni à mettre feu à l’église.

Deux pièces du sanctuaire de Tabgha avaient été ravagées par un incendie en juin 2015. L’église de la Multiplication des pains sur la rive nord-ouest du lac de Tibériade au nord d’Israël n’avait elle-même pas été atteinte.

L’atrium de l’église a rouvert en février de cette année après une messe en présence de dignitaires chrétiens et de donateurs.

Le complexe a été rouvert aux pèlerins en février, après 8 mois de travaux de rénovations, qui ont coûté près d’un million de dollars. L’État d’Israël a contribué à hauteur de 400 000 dollars.

Selon les médias, le coupable est âgé de 22 ans et réside dans l’avant-poste de Baladim dans le nord de la Cisjordanie.

Le site de Tagbha a été la cible d’une précédente attaque en avril 2014 lorsque des jeunes juifs religieux avaient endommagé des croix et agressé des ecclésiastiques, selon des responsables chrétiens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...