Un Israélien emprisonné en Egypte pour espionnage libéré après 15 ans
Rechercher

Un Israélien emprisonné en Egypte pour espionnage libéré après 15 ans

Ouda Tarabin a fini sa peine, est rentré en Israël ; 2 Égyptiens libérés des prisons israéliennes

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) avec Ouda Tarabin, un citoyen israélien emprisonné pendant 15 ans en Egypte pour des accusations d'espionnage et qui a été libéré de prison le 10 décembre 2015. (Crédit : Haim Zach / GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) avec Ouda Tarabin, un citoyen israélien emprisonné pendant 15 ans en Egypte pour des accusations d'espionnage et qui a été libéré de prison le 10 décembre 2015. (Crédit : Haim Zach / GPO)

Un citoyen israélien emprisonné en Egypte depuis 15 ans pour espionnage a été libéré de prison jeudi, selon le bureau du Premier ministre.

Ouda Tarabin, un Bédouin de Rahat, qui a nié les accusations retenues contre lui, est rentré en Israël après avoir effectué sa peine, a déclaré le bureau du premier ministre dans un communiqué.

Le communiqué ajoute qu’Israël a libéré deux prisonniers égyptiens, qui ont fini leurs peines de prison.

Ces dernières années, des discussions autour d’un échange de prisonniers entre des douzaines d’égyptiens retenu en Israël contre Tarabin ont eu lieu. De fait, il n’a pas été inclus dans l’échange de 2011 pour Ilan Grapel.

En 2000, Tarabin, bédouin israélien de 19 ans, a été capturé par les forces égyptiennes après avoir illégalement traversé la frontière. Il a été jugé pour espionnage par une cour militaire égyptienne et condamné à 15 ans de prison selon les lois d’urgence de l’Egypte, qui autorisent la libération conditionnelle. Tarabin a continué de clamer son innocence dans sa prison du Caire depuis son arrestation.

La raison pour laquelle Tarabin a traversé la frontière entre Israël et le Sinaï reste inconnue, mais le frère de Tarabin affirme qu’il prévoyait probablement de rendre visite à sa sœur à El-Arish. Une autre version prétend que Tarabin, un berger, a traversé la frontière en cherchant un chameau perdu.

Bien qu’Israël ait agi en faveur de la libération de Tarabin en octobre 2011 dans le cadre de l’accord négocié pour la libération d’Ilan Grapel, les Égyptiens n’ont pas voulu prendre en considération la suggestion.

Grapel, un étudiant en droit israélien et américain, a été emprisonné pendant cinq mois pour des accusations d’espionnage avant d’être libéré en échange de 25 prisonniers égyptiens.

Le Premier ministre Netanyahu a rencontré Ouda Tarabin.

« Nous avons eu de longues conversations avec les Egyptiens au cours des années et nous sommes heureux de vous voir maintenant avec nous », a déclaré Netanyahu. « J’avais déclaré que nous allions vous ramener ici, et c’était le cas. Maintenant, vous pouvez prendre un nouveau départ. »

Tarabin a remercié le Premier ministre pour les efforts visant à le libérer, selon un communiqué du Cabinet du Premier ministre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...