Un jeune de 15 ans se noie dans un fleuve du désert de Judée
Rechercher

Un jeune de 15 ans se noie dans un fleuve du désert de Judée

Un rabbin accusé de négligence arrêté ; Un hélicoptère de l'armée a transporté l'ado d'Ein Prat vers l'hôpital de Jérusalem, où les médecins l'ont déclaré mort

Illustration. Un hélicoptère de Tsahal appelé en renfort pour aider à récupérer la dépouille d'une femme qui a fait une chute mortelle à Wadi Qelt, à proximité de Jérusalem. (MDA)
Illustration. Un hélicoptère de Tsahal appelé en renfort pour aider à récupérer la dépouille d'une femme qui a fait une chute mortelle à Wadi Qelt, à proximité de Jérusalem. (MDA)

Un adolescent de 15 ans s’est noyé lundi lors d’une randonnée dans le fleuve Ein Prat (Wadi Qelt) situé dans le désert de Judée.

L’adolescent avait sauté dans l’eau et ce n’est qu’après plusieurs minutes que ses compagnons se sont rendus compte qu’il avait disparu et qu’ils ont alerté les services de police et de secours, a rapporté la Treizième chaîne.

Alors que les médecins s’efforçaient de réanimer l’adolescent, un hélicoptère de l’armée l’a transporté dans un état critique à l’hôpital Hadassah Ein Kerem de Jérusalem, où les médecins n’ont pas pu lui sauver la vie.

Les ambulanciers du Magen David Adom ont déclaré qu’à leur arrivée sur les lieux, il leur avait fallu un certain temps pour retrouver l’adolescent. Il a été tiré de l’eau sans pouls après avoir passé plusieurs minutes sous l’eau.

Hadassah a déclaré dans un communiqué qu’après l’arrivée de l’adolescent, « les efforts intensifs de réanimation se sont également poursuivis dans l’unité de traumatologie par le personnel de Hadassah, mais qu’ils ont été contraints de le déclarer mort. »

Un rabbin d’une yeshiva de Jérusalem a été arrêté après. Le rabbin est soupçonné de négligence après la mort de l’adolescent.

Le groupe Beterem, dédié à la sécurité des enfants, a déclaré dans un communiqué qu’au cours des cinq dernières années, il y avait eu 102 noyades mortelles d’enfants, dont 29 étaient des incidents impliquant des adolescents âgés de 15 à 17 ans.

La chef de Beterem, Orly Silbinger, a déclaré que la noyade est la deuxième cause de décès chez les enfants et que les jeunes représentent environ
30 % des incidents de noyade, dont la plupart surviennent en mer ou dans des sources d’eau naturelles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...