Un musée pour la mémoire juive va ouvrir à Fès
Rechercher

Un musée pour la mémoire juive va ouvrir à Fès

En 2021, la capitale spirituelle du royaume marocain comptera deux musées supplémentaires dont un dédié à la mémoire juive

Le cimetière juif de Fès, qui compte de nombreux rabbins éminents, plus que tout autre cimetière juif du Maroc. (Crédit photo : Michal Schmulovich/Times of Israël)
Le cimetière juif de Fès, qui compte de nombreux rabbins éminents, plus que tout autre cimetière juif du Maroc. (Crédit photo : Michal Schmulovich/Times of Israël)

La fondation nationale des musées du Maroc a annoncé l’ouverture à l’horizon d’un musée consacré à la mémoire juive au Maroc.

« Il sera établi dans une ancienne école située à proximité du Mellah et du cimetière juif de Fès, indique le magazine Tel Quel.

« Le lancement du projet a été acté le 18 juillet en présence d’Armand Guigui, président de la communauté juive de Fès, Oujda et Sefrou. Les travaux prendront fin d’ici « 2020 ou 2021 », selon les estimations de Mehdi Qotbi, président de la FNM, rapporte Tel Quel.

La FNM a également annoncé l’ouverture dans la même ville d’un musée consacré à l’art de l’islam, qui prendra ses quartiers dans le Palais Batha.

Au fil des années, la communauté juive marocaine s’est réduite et compte actuellement moins de 4 000 personnes, dont moins de 200 à Rabat, selon les chiffres du Conseil des Communautés israélites du Maroc.

Avant les années 1940, la population juive comptait près de 280 000 habitants. En 1948, après la création de l’Etat d’Israël, plus de 90 000 ont gagné la Terre promise.

La deuxième vague d’immigration est survenue avec l’indépendance du Maroc en 1956, le départ des Français représentant alors une menace à la sécurité de la population juive.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...