Israël en guerre - Jour 140

Rechercher

Un adolescent palestinien tué lors d’un raid de l’armée près de Jéricho

Des troupes opèrent dans le camp de réfugiés d'Aqabat Jaber ; plusieurs Palestiniens auraient été blessés et arrêtés ; peu avant, deux soldats ont été blessés à Naplouse

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des troupes israéliennes en opération, en Cisjordanie, le 10 avril 2023. (Crédit :  Armée israélienne)
Des troupes israéliennes en opération, en Cisjordanie, le 10 avril 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Un Palestinien a été tué lors d’un raid militaire israélien dans le camp de réfugiés d’Aqabat Jaber, près de la ville de Jéricho, en Cisjordanie, lundi matin, ont déclaré les autorités sanitaires palestiniennes.

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne (AP) a annoncé la mort du jeune garçon. Il s’agit de Mohamed Fayez Balhan, 15 ans.

Tsahal a confirmé que des troupes opéraient dans le camp. « Durant une opération pour arrêter un suspect… des heurts violents ont éclaté dans différents points… les soldats ont tiré à balles réelles », a déclaré l’armée, qui a précisé avoir interpellé le suspect.

Les médias palestiniens ont indiqué que plusieurs autres personnes avaient été blessées et arrêtées au cours de l’opération à Aqabat Jabr.

Le raid a eu lieu quelques heures après qu’un soldat et un officier supérieur israéliens ont été légèrement blessés après avoir essuyé des tirs dans la ville de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, au cours d’une opération anti-terroriste menée pendant la nuit.

Selon l’armée israélienne, après que les troupes ont arrêté un Palestinien recherché, des hommes armés ont ouvert le feu sur les forces alors qu’elles sortaient de la ville, touchant deux véhicules militaires.

Un soldat et un officier de Tsahal ont été blessés par des éclats d’obus et transportés dans un hôpital en Israël, et sont dans un état stable, a déclaré l’armée.

Les troupes sont toujours à la recherche des terroristes palestiniens qui ont perpétré un attentat meurtrier dans la vallée du Jourdain vendredi, qui sembleraient se cacher dans le nord de la Cisjordanie.

La voiture apparemment utilisée par les terroristes qui ont tué les soeurs israélo-britanniques Maia Dee, 20 ans, et Rina Dee, 15 ans, et grièvement blessé leur mère, Lucy Dee, 48 ans, a été retrouvée dimanche par les forces de sécurité de l’AP à Naplouse.

Des habitants de Naplouse ont affirmé que la Volkswagen Passat, portant des plaques d’immatriculation israéliennes, avait été trouvée dans la ville du nord de la Cisjordanie deux jours après la fusillade meurtrière. Des informations non vérifiées indiquent que la voiture a été emmenée par des fonctionnaires de l’AP pour inspection. Les images ont montré que les plaques correspondent à la voiture vue sur les images des caméras de surveillance peu après l’attentat.

Une voiture qui aurait été utilisée par des terroristes palestiniens dans le cadre d’une attaque meurtrière en Cisjordanie, suite à l’attentat du 7 avril 2023, à gauche, et qui a été découverte à Naplouse, le 9 avril 2023. (Crédit : Réseaux sociaux ; utilisées conformément à l’article 27a de la loi sur le droit d’auteur)

Le raid effectué tôt lundi est intervenu alors que les tensions sont montées en flèche dans toute la région ces derniers jours, avec une salve de roquettes en provenance de Syrie samedi soir, des tirs de roquettes en provenance de la Bande de Gaza et du Liban et des frappes israéliennes au cours de la semaine écoulée, des affrontements à la mosquée Al-Aqsa sur le mont du Temple à Jérusalem, des attaques terroristes en Israël et en Cisjordanie et un drone iranien présumé lancé depuis la Syrie la semaine dernière.

Les tensions entre Israël et les Palestiniens ont été intenses ces douze derniers mois, l’armée israélienne menant des opérations anti-terroristes quasi-quotidiennes en Cisjordanie suite à plusieurs attentats terroristes palestiniens particulièrement meurtriers.

Au moins 90 Palestiniens ont été tués depuis le début de l’année, la majorité d’entre eux alors qu’ils commettaient des attaques ou pendant des affrontements avant les services de sécurité. Certains étaient toutefois des civils non-impliqués et d’autres ont perdu la vie dans des circonstances qui font actuellement l’objet d’une enquête.

Les attentats de ces derniers mois en Israël et en Cisjordanie – dont ceux de vendredi – ont fait 18 morts et plusieurs blessés graves du côté israélien.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.