Un rabbin de l’Ohio, candidat aux primaires du parti écolo en « Israël-Palestine »
Rechercher

Un rabbin de l’Ohio, candidat aux primaires du parti écolo en « Israël-Palestine »

Dario Hunter, un rabbin de l'Ohio souhaitant représenter le Parti vert à la présidentielle de 2020, effectue actuellement ce qu'il appelle une "Tournée de création de ponts"

Dario Hunter, un rabbin de 35 ans qui se présente aux Primaires du parti écologique pour la présidentielle de 2020. (Crédit : capture écran/YouTube)
Dario Hunter, un rabbin de 35 ans qui se présente aux Primaires du parti écologique pour la présidentielle de 2020. (Crédit : capture écran/YouTube)

Dario Hunter, un rabbin de l’Ohio souhaitant représenter le Parti vert à la présidentielle de 2020, est actuellement en déplacement en Israël dans le cadre de ce qu’il appelle une « Tournée de création de ponts ».

Lorsqu’il a annoncé sa venue, Dario Hunter a indiqué qu’il se rendait en « Israël-Palestine », l’appellation utilisée par le Parti vert pour désigner la région.

Le rabbin était à Haïfa mardi, où il a rencontré Reem Hazzan du parti Hadash,  une alliance arabo-juive dérivée du Parti communiste israélien. Hadash se présente sur une liste d’union avec la formation arabe Taal, dirigée par Ahmed Tibi. Reem Hazzan est le directeur de campagne de la liste.

Hadash s’identifie comme un parti non-sioniste et soutient l’établissement d’un Etat palestinien dans toute la Cisjordanie et la bande de Gaza.

« Œuvrer pour parvenir à la paix dans le monde, l’objectif du Parti vert, implique la création de liens internationaux avec ceux qui se battent pour un monde plus juste et pacifique, » a déclaré Dario Hunter dans un communiqué. « J’accorde de l’importance à l’établissement de relations amicales avec ceux qui défendent les droits humains et s’opposent à la violation des droits des Palestiniens. »

Le rabbin américain avait déclaré en février qu’il avait été renvoyé de son emploi à mi-temps de chef spirituel de la Congrégation Ohev Tzedek-Shaarei Torah de Youngstown pour ses critiques exprimées à l’égard d’Israël. La synagogue dément et indique qu’elle craignait que sa campagne présidentielle ne lui prenne trop de temps pour accomplir sa mission de rabbin.

Dario Hunter, qui siège au Comité éducatif de Youngstown, est le fils d’un Iranien musulman et d’une chrétienne noire qui s’est d’abord convertie au judaïsme réformé avant de passer au judaïsme orthodoxe. Il a été ordonné par l’Institut des responsables spirituels juifs non confessionnel, une école rabbinique en ligne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...