Un soldat légèrement blessé dans une attaque au couteau à Ashkelon
Rechercher

Un soldat légèrement blessé dans une attaque au couteau à Ashkelon

Le terroriste a été arrêté ; l’attaque intervient au lendemain d’une attaque au couteau contre une femme âgée à Rahat

Une embrassade à l'extérieur de l'unité d'urgence à l'hôpital Barzilai à Ashkelon le 7 février 2016, après qu'un soldat israélien a été légèrement blessé dimanche matin après avoir été poignardé. (Crédit : Edi Israel / Flash90)
Une embrassade à l'extérieur de l'unité d'urgence à l'hôpital Barzilai à Ashkelon le 7 février 2016, après qu'un soldat israélien a été légèrement blessé dimanche matin après avoir été poignardé. (Crédit : Edi Israel / Flash90)

Un soldat a été poignardé et légèrement blessé à Ashkelon dimanche matin, a annoncé la police.

L’attaque a eu lieu près de la gare routière de la cité côtière du sud.

Le soldat, âgé de 20 ans, a été emmené dans un hôpital local avec des blessures légères sur le haut du corps, a déclaré un porte-parole du service de secours Magen David Adom.

L’attaquant a réussi à s’enfuir après avoir poignardé le soldat. Cependant, un autre soldat a vu l’incident et pris l’arme du blessé pour poursuivre le terroriste.

Le soldat a couru après l’attaquant sur environ 1,5 kilomètre avant d’être assez proche de lui pour pouvoir tirer et l’arrêter.

Il s’agissait d’un Soudanais, a annoncé une porte-parole de la police. L’agresseur, dont l’identité n’a pas été révélée, a été tué de plusieurs balles tirées par un soldat après s’être emparé de l’arme du soldat blessé.

Après une enquête préliminaire et l’interrogatoire de témoins, la police a déterminé que le motif de l’attaque était nationaliste.

https://twitter.com/IsraelHatzolah/status/696225632511004672/photo/1?ref_src=twsrc^tfw

Les stations de bus ou de trains en Israël sont souvent pleines de soldats le dimanche matin, quand ils retournent à leur base après le week-end.

Ariel Plaut, du service de premier secours, a déclaré que la victime était consciente et a parlé pendant le trajet jusqu’à l’hôpital.

« Nous étions sur la route quand soudain des civils nous ont demandé de nous arrêter. Nous avons vu un homme d’environ 20 ans assis sur un banc. Il était complètement conscient, et présentait des blessures à l’arme blanche sur la partie supérieure du corps », a déclaré Plaut.

L’attaque intervient pendant que les forces de l’ordre recherchent toujours un suspect qui a poignardé samedi une grand-mère juive dans la ville de Rahat avant de fuir.

La femme souffrait de blessures modérées au cou et a été admise à l’hôpital Soroko de Beer Sheva, où sa condition a ensuite été définie comme légèrement blessée.

Ces attaques au couteau interviennent pendant une hausse des attaques palestiniennes contre des cibles israéliennes, certaines fatales, et beaucoup impliquant des couteaux.

Un certain nombre d’attaques de ces derniers jours ont été commises par des arabes israéliens.

Jeudi, deux jeunes filles arabes de 13 ans ont poignardé et légèrement blessé un garde de sécurité à Ramle, dans le centre d’Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...