Un terroriste palestinien honoré au café de l’Université d’Amsterdam
Rechercher

Un terroriste palestinien honoré au café de l’Université d’Amsterdam

Les organisateurs prétendent qu'Omar Nayef Zayed a été tué par le Mossad devant l'ambassade palestinienne en Bulgarie ce mois-ci

Des manifestants devant l'ambassade de Bulgarie à Londres en janvier 2016 demandant au gouvernement bulgare de ne pas extrader Omar Nayef Zayed à Israël (Crédit : Capture d'écran YouTube)
Des manifestants devant l'ambassade de Bulgarie à Londres en janvier 2016 demandant au gouvernement bulgare de ne pas extrader Omar Nayef Zayed à Israël (Crédit : Capture d'écran YouTube)

Au milieu des protestations d’un groupe juif, des militants pro-palestiniens ont commémoré à l’Université d’Amsterdam la mémoire d’un terroriste mort en fuyant les autorités israéliennes, après avoir assassiné un Israélien à Jérusalem.

L’événement honorant Omar Nayef Zayed, qui en 1990 s’est échappé d’une prison israélienne vers la Bulgarie, a eu lieu jeudi au CREA café, une salle d’évènements à but lucratif appartenant à l’université et située sur le campus de l’Université d’Amsterdam.

Plusieurs dizaines de personnes ont participé à l’événement organisé par le groupe Students for Justice in Palestine (Etudiants pour la justice en Palestine), dans le cadre des activités organisées pour la Semaine de l’Apartheid israélien.

« La soirée commencera avec la commémoration des victimes de l’occupation israélienne », ont écrit les organisateurs, « comme Omar Nayef Zayed qui a récemment été assassiné par le Mossad israélien, quand il cherchait l’asile au sein de l’ambassade Palestinienne à Sofia, en Bulgarie. »

Zayed, 52 ans, a été retrouvé mort dans la cour de l’ambassade le 4 mars dernier, son corps présentant de sévères contusions.

Les autorités bulgares ont déclaré qu’il n’avait pas été abattu, soulevant l’hypothèse qu’il est tombé du bâtiment de la mission palestinienne dans la capitale bulgare, où il était enfermé depuis qu’Israël a lancé un appel pour son extradition.

Les responsables israéliens ont refusé de commenter sa mort, qui fait l’objet d’une enquête en cours.

Herman Loonstein de la Fédérative Juive des Pays-Bas, un groupe de défense locale, a déclaré que l’événement « risquait d’encourager l’antisémitisme en célébrant l’assassinat d’un Juif », ajoutant : « Comme l’Université d’Amsterdam accueille cet événement, elle est complice. »

Il a exigé des excuses de la part de l’Université d’Amsterdam et également demandé que celle-ci prenne ses distances avec les messages entendus à la réunion de jeudi.

Contactée par téléphone et par courriel, l’université a refusé de réagir.

Zayed, qui est né dans la ville de Jénine en Cisjordanie, a été condamné à une peine de prison à vie en 1986 pour l’assassinat d’un étudiant de yeshiva dans la Vieille Ville de Jérusalem.

Il s’est échappé de prison pendant qu’on lui administrait un traitement médical.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...