Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

Un Turc inculpé pour l’enlèvement de sa fille israélienne

Akbulut Gyokan refuse de ramener la fillette de 4 ans à sa mère en Israël après une dispute conjugale

Illustration : Une salle d'audience de la Cour des magistrats de Herzliya, en janvier 2016. Illustration. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Illustration : Une salle d'audience de la Cour des magistrats de Herzliya, en janvier 2016. Illustration. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

La cour des magistrats de Tel Aviv a mis lundi en examen un Turc pour l’enlèvement de sa fille israélienne de quatre ans et pour tentative d’extorsion de la mère de l’enfant.

Selon l’acte d’inculpation, Akbulut Gyokan a emmené le mois dernier sa fille rendre visite à sa famille en Turquie, et a depuis refusé de la ramener en Israël.

La cour a indiqué que Gyokan avait enlevé sa fille quand la mère de l’enfant avait rompu avec lui.

Le 25 avril, Gyokan a dit à son ex-compagne qu’il emmenait leur fille en voyage pour rendre visite à ses parents en Turquie, et qu’il reviendrait en Israël quelques jours après.

Après son arrivée en Turquie, Gyokan a appelé son ex-compagne pour l’accuser d’infidélité et lui dire qu’il refusait de rompre. Gyokan lui a dit que sa fille resterait en Turquie, et que si elle voulait la revoir un jour, elle devrait emménager dans le pays.

La cour a indiqué que Gyokan avait menacé de « faire disparaître » leur fille si elle protestait contre sa proposition.

Police and Border Guard officers at Ben Gurion International Airport as part of preparations for the arrival of the pro-Palestinian fly-in last summer (photo credit: Yossi Zeliger/Flash90)
Policiers à l’aéroport international Ben Gurion. Illustration. (Crédit : Yossi Zeliger/Flash90)

La mère de la petite fille a signalé la disparition de sa fille à la police israélienne, qui a arrêté Gyokan à l’aéroport international Ben Gurion quand il est rentré, seul, en Israël la semaine dernière.

Le parquet a demandé que la cour maintienne Gyokan en détention pendant les procédures judiciaires à son encontre.

Mercredi dernier, l’avocat de Gyokan a dit à la cour que son client avait menacé son ex-compagne pendant une dispute, et qu’il était prêt à rendre sa fille à sa mère en Israël.

La fille du couple est toujours en Turquie.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.