Une appli de la Ville de Paris pour effacer les graffitis haineux et antisémites
Rechercher

Une appli de la Ville de Paris pour effacer les graffitis haineux et antisémites

Ce sont 21 graffitis à caractère antisémite qui auraient été découverts et effacés à Paris depuis mi-janvier

Tags antisémites sur une porte d'un immeuble du 14e arrondissement de Paris, le 21 février 2019 (Crédit : capture d'écran vidéo AFP)
Tags antisémites sur une porte d'un immeuble du 14e arrondissement de Paris, le 21 février 2019 (Crédit : capture d'écran vidéo AFP)

Selon une information de 20 Minutes, 21 graffitis à caractère antisémite auraient été découverts et effacés à Paris depuis mi-janvier.

En 2012, la municipalité de Paris, qui s’efforce de les effacer le plus rapidement possible, a lancé l’application « DansMaRue ». Visant au départ à signaler les incivilités, la Ville de Paris a annoncé vouloir ajouter à l’application une option « inscription haineuse » permettant d’agir plus rapidement.

« Pas de place pour la haine dans les rues de Paris ! Vous pourrez bientôt signaler les inscriptions haineuses avec une catégorie spécifique dans l’appli #DansMaRue, pour permettre leur effacement au plus vite ainsi que la transmission à la justice », a expliqué Paul Simondon, adjoint à la Maire de Paris chargé de la Propreté, sur Twitter.

Le mois dernier, à Paris, des portraits de Simone Veil, figure de la vie politique et survivante d’Auschwitz, réalisés par le street artiste C215, avaient été recouverts de croix gammées sur des boîtes aux lettres. Le procureur de Paris et le préfet de Police avaient alors été saisis.

Jeudi dernier, un message antisémite « Simone Veil, avorteuse juive » a également été découvert inscrit au feutre sur un arrêt de bus situé dans le centre de Nancy, a rapporté le journal régional L’Est Républicain.

Selon le ministre de l’Intérieur, 541 actes antisémites ont été recensés en France en 2018 contre 311 en 2017 – soit une hausse de 74 %.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...