Une célèbre agence de pub rebaptisée d’après ses fondateurs juifs
Rechercher

Une célèbre agence de pub rebaptisée d’après ses fondateurs juifs

Pour célébrer le centenaire du groupe Grey Global, les bureaux de Londres seront rebaptisés Valenstein & Fatt pour 100 jours

Les bureaux de l'agence de publicité du groupe Grey Global rebaptisés Valenstein & Fatt, mars 2017. (Crédit : Twitter via JTA)
Les bureaux de l'agence de publicité du groupe Grey Global rebaptisés Valenstein & Fatt, mars 2017. (Crédit : Twitter via JTA)

NEW YORK – Le groupe Grey Global, l’une des plus grandes agences de publicité du monde, a été fondé à New York, en 1917, par deux juifs. Mais à cause de l’antisémitisme ambiant de l’époque, Lawrence Valenstein et Arthur Fatt se sont inspirés de la couleur du papier peint de leurs bureaux et ont appelé leur agence Grey Studios, pour éviter de perdre des clients.

Aujourd’hui, le bureau londonien de Grey Global rend hommage à ses fondateurs en se rebaptisant Valenstein & Fatt pour cent jours.

Depuis lundi, les papiers à en-tête, les signatures et les cartes de visites de Grey London ont été réédités au nouveau nom. On répondra au téléphone et on travaillera au nom de Valenstein & Fatt, selon Adweek. Le bureau et les pages de la société sur les réseaux sociaux exposeront des photos de ses fondateurs juifs.

Ce changement s’inscrit dans une initiative plus large du groupe Grey Global, de promouvoir la diversité au sein même de son agence, et à travers toute l’industrie de la publicité. Selon son site, la société publiera ses propres données sur la diversité, travaillera avec des écoles pour encourager les carrières dans les industries créatives, lancera un groupe de travail pour la diversité, et prendra en charge le loyer de deux personnes défavorisées qui pourront être embauchées chez Grey Global.

Dans une vidéo diffusée pour l’occasion, des membres de l’agence s’expriment sur l’antisémitisme du début du 20e siècle, et sur le fait que les fondateurs de Grey ne pouvaient pas afficher leurs noms sur la devanture, en 1917. La vidéo intègre également un passage dans lequel le président Donald Trump scande « Construisez ce mur » à un rassemblement, suite à sa proposition de construire une barrière anti-immigration à la frontière mexicaine.

Alors pourquoi ne changer le nom de l’entreprise que pour une période de 100 jours ?

« Les 100 jours représentent les 100 ans depuis la création de la société par Larry Valenstein et Arthur Fatt », a expliqué Ollie Dearn, directeur des relations publiques de Grey London dans un e-mail adressé au JTA.

« Bien que ce changement de nom ne soit que temporaire, les 5 promesses que nous avons annoncées, notamment la bourse Valenstein & Fatt, seront permanentes et renouvelées », a ajoutée Dearn, au sujet de la prise en charge des loyers des employés de Grey défavorisés.

John Valenstein, fils de Lawrence, n’a pas semblé dérangé par le fait que le changement ne soit que temporaire.

« Mon père a été l’une des personnes ayant le mieux réussi dans ce secteur. Je pense que c’est fantastique qu’il soit enfin reconnu », a déclaré John Valenstein dans une vidéo diffusée par l’agence.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...