Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Une centaine de personnalités alertent sur la menace du Nouveau Front populaire pour les Français juifs

Ils appellent à faire "barrage" à cette union des gauches, argumentant que La France insoumise a fait de la haine antijuive une stratégie électorale

Jean-Luc Mélenchon (au centre), leader du parti de gauche La France Insoumise (LFI), membre de la coalition de gauche Nouveau Front populaire (NFP), entouré de l'avocate franco-palestinienne et députée européenne Rima Hassan (centre-droite) et du député LFI Manuel Bompard (centre-gauche) prononçant un discours après l'annonce des résultats du premier tour des élections législatives, à La Faïencerie, à Paris, le 30 juin 2024. (Crédit : Dimitar Dilkoff/AFP)
Jean-Luc Mélenchon (au centre), leader du parti de gauche La France Insoumise (LFI), membre de la coalition de gauche Nouveau Front populaire (NFP), entouré de l'avocate franco-palestinienne et députée européenne Rima Hassan (centre-droite) et du député LFI Manuel Bompard (centre-gauche) prononçant un discours après l'annonce des résultats du premier tour des élections législatives, à La Faïencerie, à Paris, le 30 juin 2024. (Crédit : Dimitar Dilkoff/AFP)

Une centaine de personnalités, parmi lesquelles l’historien Georges Bensoussan, le philosophe Pierre-André Taguieff et l’universitaire Pascal Perrineau, ont signé jeudi 4 juillet une tribune publiée dans Le Figaro alertant sur le danger que représente selon eux le Nouveau Front populaire pour les Juifs de France.

Ils appellent ainsi à faire « barrage » à cette union des gauches formée à l’occasion des élections législatives, argumentant que le parti La France insoumise, membre phare tête de cette alliance, a fait de la haine antijuive une stratégie électorale.

« Écœurés par la banalisation de l’antisémitisme, nous appelons à faire barrage au Nouveau Front populaire, coalition dont nous jugeons qu’elle constitue aujourd’hui la première menace pour les Français juifs et, plus largement, pour la France. Par où commencer ? », débutent-ils.

« Rappelons, d’abord, qu’au sein du Nouveau Front populaire, c’est La France insoumise qui sera – et de loin – le parti le plus représenté à l’Assemblée nationale. La France insoumise, ce parti qui a fait de la haine antijuive une stratégie électorale. Ce parti dont un député (David Guiraud) reconnaît avoir été biberonné aux vidéos d’Alain Soral, nie à demi-mot les atrocités du 7 octobre, accuse Israël de placer des bébés palestiniens dans des fours, s’autorise des références antisémites aux ‘dragons célestes’ qui tireraient les ficelles de la société », poursuivent-ils.

Ils citent aussi le cas du député de Paris Aymeric Caron, réélu dès le premier tour le 30 juin, qui « affirme que les soutiens d’Israël n’appartiennent pas ‘à la même espèce’ que lui, et estime que l’on a trop médiatisé le viol d’une petite enfant juive ».

Leur tribune est publiée à quelques jours du second tour, ce dimanche 7 juillet. Selon les derniers sondages, le Rassemblement national et ses alliés sont en tête et pourraient obtenir 175 à 205 sièges, en deçà de la majorité absolue. La deuxième force, le Nouveau Front populaire, pourrait obtenir 145 à 175 sièges, un niveau proche des résultats de 2022, quand 150 députés de gauche avaient été élus sous l’étiquette Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes). Au sein de cette nouvelle alliance, La France insoumise, parti le plus controversé et le plus décrié, pourrait décrocher d’une dizaine de sièges par rapport à 2022, obtenant cette fois entre 58 et 68 sièges, faisant de lui le parti le plus représenté au sein du Nouveau Front populaire.

Une vague d’antisémitisme a submergé la France depuis les attaques terroristes qui ont frappé Israël. Selon le gouvernement français, les actes antisémites ont bondi de 300 % au premier semestre 2024, par rapport aux trois premiers mois de l’année 2023. Pour une immense majorité de la communauté juive, La France insoumise est responsable de cette dégradation. Dans un sondage révélé par Le Point, ils sont 92 % à considérer que le parti de Jean-Luc Mélenchon est le mouvement qui fait le plus monter l’antisémitisme en France.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.