Israël en guerre - Jour 289

Rechercher

LFI : Post antisémite de David Guiraud, message pro-Hamas de Mathilde Panot

David Guiraud a fait référence aux "dragons célestes", personnages de manga et métaphore antisémite pour désigner les Juifs ; Mathilde Panot a déploré la mort de Saleh al-Arouri

Le député français et membre du groupe La France Insoumise (LFI) David Guiraud prononce un discours lors d'une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale française, le 17 octobre 2023. (Crédit : JULIEN DE ROSA / AFP)
Le député français et membre du groupe La France Insoumise (LFI) David Guiraud prononce un discours lors d'une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale française, le 17 octobre 2023. (Crédit : JULIEN DE ROSA / AFP)

Le député La France insoumise (LFI) David Guiraud a publié ce week-end sur X un message comportant une référence antisémite, avant de supprimer son post.

Le message, quelque peu codé, était un extrait vidéo mentionnant les « Dragons célestes », figures de la saga japonaise One Piece. Il a été publié par l’élu d’extrême gauche en réponse à une plainte déposée par l’Observatoire juif de France contre lui pour « apologie du terrorisme et provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence » à la suite d’un déplacement en Tunisie.

En novembre, il avait en effet déclenché une tempête politique après avoir semblé établir un parallèle entre les massacres du Hamas du 7 octobre et les massacres de Sabra et Chatila, au Liban en 1982, dont il a attribué à tort la responsabilité directe à l’État hébreu. Dans cette vidéo captée lors d’un déplacement à Tunis, on pouvait entendre le député insoumis prononcer la phrase suivante : « Le bébé dans le four, ça a été fait, en effet, par Israël, la maman éventrée ça a été fait, c’est vrai, par Israël. » Puis après une hésitation : « Je crois que c’était à Sabra et Chatila. » Ces déclarations ont suscité une volée de réactions indignées et de menaces de dépôt de plainte contre le député. Les massacres de Sabra et Chatila, en 1982, furent commis par des phalanges chrétiennes libanaises lors d’une intervention militaire israélienne au Liban.

Le symbole des « Dragons célestes » est, depuis ces dernières années, une référence détournée par les cercles antisémites. Dans l’univers du japonais Eiichiro Oda, ces Dragons célestes, ou « Nobles mondiaux », constituent ainsi une caste extrêmement puissante qui jouit de privilèges sans limite. Bien que la série n’accole pas de préjugés antisémites à ces personnages, ils sont détournés de cette façon par une frange de la population plutôt jeune et mal intentionnée.

Lundi 1er janvier, David Guiraud s’est défendu d’avoir partagé une quelconque référence antisémite. « Les dragons célestes ne sont pas une religion ou une ‘race’ et si vous le pensez vous avez mal lu One Piece », a-t-il écrit à nouveau sur X. « C’est une alliance militaire de gens puissants qui écrasent les autres. Ils ne sont pas détestés pour ce qu’ils sont, mais pour ce qu’ils font aux autres. Mais je ne veux heurter personne donc je préfère supprimer. »

Il est peu probable que le député, âgé de 31 ans, n’avait pas connaissance de la dimension antisémite de cette référence, mais qu’il ait au contraire voulu la partager en clin d’œil à l’électorat jeune antisémite qui l’utilise, par la technique du « dog whistling », (littéralement “le sifflet du chien”). Celle-ci se définit par le fait de « tenir un langage suffisamment ambigu pour adresser un message à une partie de l’audience qu’on veut toucher tout en évitant d’en assumer la responsabilité », a expliqué Rudy Reichstadt, fondateur et directeur de Conspiracy Watch.

« On peut s’étonner de l’utilisation de ‘Dragons célestes’, étant donné que cela fait plus d’un an qu’on alerte dans la presse sur la signification de cette référence codée », a ajouté Rudy Reichstadt, regrettant une situation « suffisamment ambiguë pour qu’on puisse faire l’hypothèse que l’auteur de ce manga a puisé, en toute connaissance de cause, dans un imaginaire antijuif contre lequel la culture japonaise n’est malheureusement pas immunisée ».

La députée Mathilde Panot a de son côté posté un message pro-Hamas ce mardi, regrettant la mort de Saleh al-Arouri, numéro deux du bureau politique du Hamas dans une frappe de précision attribuée à l’armée israélienne contre un immeuble de la banlieue de Beyrouth mardi. Son message a là-aussi été vivement critiqué. Peu avant, elle avait posté un message adressant ses « pensées d’une infinie tristesse au peuple palestinien toujours sous les bombes de l’extrême-droite israélienne ». Elle n’a pas en revanche évoqué les otages israéliens retenus à Gaza ni les victimes du 7 octobre – dont 41 Français.

Le député Thomas Portes est lui accusé depuis ces derniers jours d’entretenir des liens avec un individu proche de groupes terroristes palestiniens.

Le parti La France insoumise, fondateur de la Nupes, a à maintes reprises été accusé de laxisme face à l’antisémitisme, notamment depuis le début du conflit entre Israël et les terroristes palestiniens du Hamas.

Ces positions extrêmes ont causé le démantèlement de leur alliance de gauche, la Nupes, alors que les éléments plus modérés, notamment les Socialistes, ont exprimé leur opposition, choqués des réactions des députés LFI suite aux massacres du Hamas, qui ont décrit le groupe terroriste comme un « mouvement de résistance » ou rejeté le qualificatif de « terroriste », sans afficher d’empathie pour les victimes, à l’exception de quelques responsables.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.