Une espionne juive française durant la Shoah souffle ses 100 bougies
Rechercher

Une espionne juive française durant la Shoah souffle ses 100 bougies

Marthe Cohn, qui a servi pour la France, s'est assise devant sa maison de Los Angeles alors que des amis défilaient en voiture pour lui souhaiter son anniversaire

Marte Cohn salue ceux qui lui souhaitent un joyeux anniversaire depuis leurs voitures à l'occasion de ses 100 ans. (Autorisation via JTA)
Marte Cohn salue ceux qui lui souhaitent un joyeux anniversaire depuis leurs voitures à l'occasion de ses 100 ans. (Autorisation via JTA)

JTA – Un défilé de voitures respectant la distance sociale appropriée a célébré le 100e anniversaire d’une survivante de la Shoah et ancienne espionne juive française qui s’est rendue derrière les lignes ennemies allemandes.

Marthe Cohn était assise dans son allée à Los Angeles, portant un masque et des gants, tandis que des voitures remplies de gens lui adressaient leurs vœux, en criant à travers les fenêtres et les toits ouvrants. Une banderole accrochée à la porte du garage derrière elle disait « Joyeux 100e anniversaire Mme Cohn ».

Les voisins se tenaient également dans leurs allées avec des pancartes lui souhaitant un joyeux anniversaire.

Une lettre de félicitations du président Reuven Rivlin lui a été lue au moyen d’un porte-voix, puis Marte Cohn a reçu un appel téléphonique de M. Rivlin et de son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier, ainsi que des centaines de courriels.

Un documentaire sorti à l’automne 2019 en France, « Chichinette : ma vie d’espionne« , raconte son histoire, et Marthe Cohn a co-écrit ses mémoires en 2002, Derrière les lignes ennemies.

ENTRETIEN A LIRE : L’espionne juive française, qui a risqué sa vie pour espionner les nazis, parle

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...