Une explosion signalée sur un pipeline pétrolier iranien
Rechercher

Une explosion signalée sur un pipeline pétrolier iranien

Un énorme incendie faisait rage sur place dans le sud du pays ; aucune victime n'a été signalée

Des images d'une explosion annoncée dans un pipeline de pétrole dans le sud de l'Iran, le 18 juillet 2020. (Capture d'écran)
Des images d'une explosion annoncée dans un pipeline de pétrole dans le sud de l'Iran, le 18 juillet 2020. (Capture d'écran)

Samedi, une explosion a été rapportée dans un pipeline de pétrole en Iran. Il s’agit de la dernière d’une série d’explosions et d’incendies qui ont eu lieu dans le pays.

Plusieurs incidents ont touché des sites sensibles iraniens, ce qui laisse penser qu’il pourrait s’agir d’une campagne de sabotage menée par Israël ou un ennemi de Téhéran.

Le dernier incident en date s’est produit dans un pipeline dans la région d’Ahvaz dans le sud du pays, selon des informations de médias locaux et de réseaux sociaux.

Une vidéo partagée sur les réseaux sociaux montre un énorme incendie sur place. Il n’y a pas eu d’informations sur d’éventuelles victimes de l’incident, et on ne sait pas clairement quelle en était la cause.

Le dernier incident suspect s’était produit mercredi, quand plusieurs navires traditionnels en bois ont pris feu dans une usine du port iranien du sud de Bouchehr. Il y a également eu des explosions à Téhéran et aussi à proximité d’installations militaires.

Le 2 juillet, une explosion a endommagé l’installation nucléaire de Natanz. Une semaine avant cela, une détonation puissante a été ressentie dans Téhéran, apparemment causée par une explosion dans le complexe militaire de Parchin. Des analystes militaires pensent qu’il abrite un système de tunnel souterrain et des usines de production de missile.

Un officiel du renseignement du Moyen Orient, cité plus tôt ce mois-ci par le New York Times, a déclaré que l’incendie qui a durement endommagé le bâtiment utilisé pour produire des centrifugeuses à Natanz a été déclenché par Israël et causé par une puissante bombe.

Pourtant, l’officiel anonyme a déclaré qu’Israël n’était pas impliqué dans les autres incendies mystérieux qui ont eu lieu en Iran au cours des dernières semaines.

Sans citer de sources, des reportages israéliens ont indiqué que l’explosion avait détruit le laboratoire dans lequel l’Iran développait des centrifugeuses plus rapides et repoussant ainsi le programme nucléaire iranien d’un ou deux ans.

La semaine dernière, l’Iran a appelé à mener des actions contre Israël après les dégâts provoqués à l’installation de Natanz. Il semblerait que l’incendie n’était pas un accident.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...