Une fake news sur la performance d’une star à une bar mitzva devient virale
Rechercher

Une fake news sur la performance d’une star à une bar mitzva devient virale

De nombreuses agences de presse ont affirmé qu'Anitta, l'une des plus grandes stars du pays, avait fait une performance privée pour la riche famille Safra à Massada

La vedette brésilienne Anitta chante "Medicina" au Latin American music Awards au Dolby Théâtre, le 25 octobre 2018, à Los Angeles. (Photo de Chris Pizzello / Invision / AP))
La vedette brésilienne Anitta chante "Medicina" au Latin American music Awards au Dolby Théâtre, le 25 octobre 2018, à Los Angeles. (Photo de Chris Pizzello / Invision / AP))

RIO DE JANEIRO (JTA) — Plusieurs agences de presse brésilienne ont annoncé que l’une des chanteuses les plus populaires du pays a chanté lors d’une bar mitzva en Israël. Mais il s’agissait en réalité d’une fake-news.

Mercredi, le portail d’information UOL a été le premier à annoncer que la chanteuse compositrice Anitta avait touché 200 000 dollars pour chanter à la bar mitzvah de Moïse Safra, un petit neveu du banquier et philanthrope Joseph Safra, la personne la plus riche du Brésil et la 31e plus grande fortune au monde en 2019 avec une valeur nette de 25,2 milliards de dollars, selon Forbes.

Le journaliste a justifié ce soi-disant scoop en écrivant que la famille avait demandé à Anitta de ne pas se faire photographier et d’enregistrer sa performance dimanche à Massada, l’ancienne forteresse dans le désert de Judée du sud d’Israël.

Certains des plus importants portails brésiliens d’information, comme Istoe, Caras et Meia Hora, ont repris l’article. Quelque heures plus tard, UOL a reconnu l’erreur et a retiré l’article, mais la plupart des autres articles restent en ligne.

Anitta, l’une des vedettes de la musique brésilienne avec plus de 3,5 milliards de vues sur YouTube et plus de 40 millions de followers sur Instagram n’a pas fait de commentaire public. En 2017, elle a été classée par Billboard comme la 15ème artiste la plus influente dans le monde sur les réseaux sociaux.

Les invités de la bar mitzva ont dit que la famille Safra avait couvert leurs frais de voyage, y compris les billets d’avions entre Sao Paulo et Tel Aviv et le logement. Le coût global de l’événement aurait dépassé les trois millions de dollars, selon des articles de journaux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...