Une nouvelle vidéo montre le tireur de Tel Aviv dansant à un mariage
Rechercher

Une nouvelle vidéo montre le tireur de Tel Aviv dansant à un mariage

Nashat Milhem est aussi vu participant à un quiz dans une vidéo qui circule 8 jours après sa mort et 2 semaines après qu’il a abattu 3 personnes

Une nouvelle vidéo a été diffusée, qui montre Nashat Milhem, le tireur qui a abattu trois personnes à Tel Aviv il y a deux semaines, dansant et discutant à un mariage peu de temps avant qu’il ne mène sa fusillade mortelle.

La Deuxième chaîne de télévision a annoncé samedi que le film, qui aurait largement circulé sur internet, a été tourné à deux occasions séparées.

Dans la première, on peut voir Milhem participant à une sorte de quiz dans la rue pendant le mois musulman de fête du ramadan. Il répond correctement à une question sur l’islam, pour laquelle il est récompensé par une caisse de boissons sans alcool.

Dans la seconde partie de la vidéo, Milhem peut être vu rire et danser à un mariage il y a plusieurs mois, a priori aux côtés de certains proches qui ont été arrêtés pour suspicion de complicité dans la semaine entre sa disparition de Tel Aviv après les fusillades et sa découverte à Arara, sa ville natale située dans le nord d’Israël.

Milhem a été tué le 8 janvier pendant un échange de coups de feu avec la police devant une maison d’Arara, où il se cachait en fait depuis sa fuite de Tel Aviv, exactement une semaine plus tôt. Des résidents ont déclaré qu’il était connu que l’homme armé s’était terré dans la ville, et que certains de ses proches l’avaient aidé, bien que personne n’ait informé la police de sa présence.

Le père et le frère de Milhem l’avait appelé à se rendre après qu’il a tué Alon Bakal, 26 ans, et Shimon Ruimi, 30 ans, au bar Simta, sur la rue Dizengoff, et a ensuite abattu un chauffeur de taxi bédouin, Ayman Shaaban, père de 11 enfants et originaire de Lod, dont il a volé le taxi pendant qu’il s’échappait.

Mohammed Milhem, le père du tireur, avait appelé la police après avoir reconnu son fils sur des vidéos de caméra de sécurité de l’attentat du nouvel an au Simta. Quand il a ensuite appris que son fils se cachait à Arara, il a donné la permission à son avocat commis d’office de prévenir les autorités.

Image d'une caméra de sécurité du suspect de la fusillade de Tel Aviv, le 1er janvier 2016
Image d’une caméra de sécurité du suspect de la fusillade de Tel Aviv, le 1er janvier 2016

Vendredi, des centaines de personnes, dont le maire de Tel Aviv Ron Huldai, ont assisté par solidarité à une fête de rue au bar Simta.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...