Une première : un ministre issu de Yahadout HaTorah assermenté
Rechercher

Une première : un ministre issu de Yahadout HaTorah assermenté

Brisant un tabou de longue date, Yaakov Litzman obtient le feu vert pour prendre la tête du ministère de la Santé

Marissa Newman est la correspondante politique du Times of Israël

Le ministre de la Santé, Yaakov Litzman, (à gauche) avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu après avoir prêté serment en tant que ministre de la Santé  à la Knesset le 2 septembre 2015 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Le ministre de la Santé, Yaakov Litzman, (à gauche) avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu après avoir prêté serment en tant que ministre de la Santé à la Knesset le 2 septembre 2015 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Le ministre de la Santé, Yaakov Litzman, (Yahadout HaTorah) et le ministre de la Science, la Technologie et de l’Espace, Ofir Akunis (Likud) ont officiellement prêté serment devant le cabinet mercredi, suite à un vote favorable de la Knesset.

Litzman a reçu 83 votes en faveur de sa nomination et contre 10. Le nouveau ministre de la Santé a ensuite été officiellement investi, en devenant le premier membre de son parti ultra-orthodoxe à servir en tant que ministre au parlement israélien.

La promotion de Litzman fait suite à une décision de la Haute Cour de justice qui a statué plus tôt ce mois-ci que sa nomination en tant que vice-ministre de la Santé avec aucun ministre à la tête du ministère était illégale.

Les membres ultra-orthodoxes de la Knesset de son parti ont déjà évité des postes ministériels en raison de la réticence de leur communauté à accorder une pleine légitimité à un Etat juif laïc.

Cependant, suite à la décision de la Haute Cour de justice, Litzman a reçu la semaine dernière l’approbation rabbinique pour devenir un ministre à part entière.

Akunis remplace le député du Likud Danny Danon qui devrait devenir l’ambassadeur israélien à l’ONU. Sa nomination à ce poste a été approuvée à 57 membres voix contre 33.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...