Rechercher

Une start-up israélienne aide les employés à évaluer leurs options d’achat d’actions

Selon, Equitybee, sa plateforme aiderait les employés tech à mieux négocier leur rémunération, envisager une nouvelle offre d’emploi, ou planifier leur avenir financier

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

Les cofondateurs d'Equitybee (de gauche à droite) Oded Golan, Oren Barzilai et Mody Radashkovich. (Crédit : Autorisation)
Les cofondateurs d'Equitybee (de gauche à droite) Oded Golan, Oren Barzilai et Mody Radashkovich. (Crédit : Autorisation)

Dans le monde de la technologie, les start-ups essaient d’attirer et d’exploiter les meilleurs talents en offrant divers avantages en lieu et place d’une rémunération en espèces. Le plus courant est le plan d’options d’achat d’actions offert aux salariés en cas de sortie. Ce plan permet non seulement aux salariés d’acquérir une participation dans l’entreprise, mais il a également pour but de les motiver et de les inciter à travailler plus dur et d’ainsi participer de manière active à la réussite future de leur entreprise.

De nombreux employés du secteur technologique travaillant dans des start-ups incluent des options dans leur enveloppe de rémunération, minimisant souvent l’importance d’un salaire plus élevé, dans les négociations, par rapport au package d’options. Dans le contexte économique et financier actuel – où les actions des entreprises technologiques ont été fortement affectées sur les marchés mondiaux, faisant chuter les valorisations des entreprises, tant dans le secteur public que privé – la valeur et les perspectives des plans d’options des salariés ont également été touchées.

Le ralentissement du marché a entraîné le licenciement de milliers de travailleurs, déclenchant des retraits de financement et créant un marché baissier pour les nouvelles offres dans le secteur de la technologie, gelant par la même occasion les rêves de rémunération généreuse des employés de startups.

En 2022, le nombre d’exits de sociétés tech israéliennes – fusions et acquisitions ou introductions en bourse – a plongé de 58 % par rapport à l’année précédente. Dans un tel climat, les employés des startups pourraient envisager de réévaluer le prix de leurs options d’achat d’actions pour tenir compte des conditions du marché, ou de négocier avec leurs employés une rémunération supplémentaire en espèces pour qu’ils restent satisfaits.

C’est là que la start-up fintech Equitybee, fondée par des Israéliens, entre en jeu.

La start-up a annoncé mercredi qu’elle lançait une plateforme permettant aux employés de start-ups de comprendre et de calculer la valeur de marché estimée de leurs options d’achat d’actions et leur valeur nette, ce qui pourrait s’avérer très utile lorsqu’ils négocient leur rémunération, envisagent une nouvelle offre d’emploi ou planifient leur avenir financier.

« Les employés des grandes entreprises technologiques publiques ont une visibilité claire sur la valeur de leurs attributions d’actions. Pourquoi en serait-il autrement pour les employés des start-ups privées ? », a déclaré Oren Barzilai, cofondateur et PDG d’Equitybee. « Notre mission a toujours été de permettre aux employés de participer au succès des entreprises qu’ils ont aidé à construire. »

« Nous pensons qu’en période d’incertitude, il est plus important que jamais pour les employés de connaître la valeur de leurs actions et de planifier l’avenir », a ajouté M. Barzilai.

La plateforme de recherche de valeur des options d’achat d’actions d’Equitybee. (Crédit : Autorisation)

Le modèle de recherche de valeur des actions de la start-up utilise un modèle propriétaire de sources multiples de données commerciales, y compris une base de données d’environ 500 entreprises, des évaluations et le sentiment du marché pour estimer la juste valeur marchande en dollars des options d’achat d’actions.

La plateforme « permet aux employés de start-ups de comprendre la valeur marchande de leur rémunération, de prendre des décisions éclairées sur leur avenir financier et même d’estimer leur valeur nette », a déclaré la startup.

Les résultats d’une enquête récente menée par Equitybee auprès de 1 000 employés ont montré qu’environ 70 % des employés de start-ups travaillant depuis plus de deux ans dans une startup ont reçu plus d’une option d’achat d’actions, et 95 % ont reconnu que les options augmentaient leur sentiment d’appartenance à leur entreprise. Environ 38 % des personnes interrogées ne connaissaient pas la valeur de leurs options et 15 % ne disposaient pas d’informations suffisantes pour décider d’exercer ou non leurs options.

Compte tenu du ralentissement actuel du marché, 66 % ont déclaré préférer un salaire plus élevé avec une attribution d’options moins importante et 99 % ont répondu qu’ils n’exerçaient pas pleinement leurs options en raison du risque, selon l’enquête.

« Les employés des start-ups ne connaissent tout simplement pas la valeur de leurs options d’achat d’actions et se fient donc principalement à des suppositions et parfois à de faux espoirs », a déclaré Equitybee dans un communiqué. « Alors que les défis continuent d’émerger en même temps que l’effondrement de la Silicon Valley Bank, la transparence envers la valeur des actions et les options d’achat d’actions n’a jamais été aussi importante. »

En 2018, Barzilai a fondé Equitybee avec des amis d’enfance, Oded Golan et Mody Radashkovich, pour développer une place de marché de financement des options d’achat d’actions qui met en relation les employés de start-ups avec des investisseurs accrédités qui offrent de financer l’achat d’options d’achat d’actions de sociétés privées avant qu’elles ne deviennent publiques.

Tant que les start-ups sont privées, les options d’achat d’actions ne sont pas négociables. Mais tout le monde ne peut pas se permettre d’attendre le jour de la distribution, ou n’a pas les fonds nécessaires pour payer le coût de l’exercice complet de ses options – c’est-à-dire le rachat et l’encaissement de ses actions.

Le réseau d’investisseurs d’Equitybee offre aux employés des start-ups les fonds nécessaires à l’exercice de leurs options, ce qui les rend équitables. En échange, les employés acceptent de partager un pourcentage de la valeur future des actions avec les investisseurs accrédités en cas de sortie réussie.

Equitybee a aidé plus de 1 700 employés de start-ups à exercer leurs options d’achat d’actions et à devenir actionnaires en les mettant en relation avec des investisseurs tels que des family offices et des fonds à travers le monde, qui ont ainsi accès à des startups à forte croissance, soutenues par des sociétés de capital-risque, qui ont levé au moins 30 millions de dollars de capital. Il s’agit notamment de Taboola, MyHeritage, SimilarWeb, MagicLeap et IronSource, selon le site web de la startup.

La startup, qui a des bureaux en Israël et aux États-Unis, a levé 85 millions de dollars à ce jour, avec le soutien de fonds de capital-risque, dont Group 11, Greenfield Partners, Battery Ventures et Zeev Ventures, ainsi que du cofondateur de WeWork, Adam Neumann.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : [email protected]
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à [email protected].
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.