Israël en guerre - Jour 232

Rechercher

Une synagogue de Londres vendue à une organisation musulmane liée à des antisémites

Le fondateur de l’organisation a qualifié les Juifs "d'ennemis de l’islam" et accueilli un orateur antisémite

La synagogue Wembley United, à Londres. (Crédit : Google Street View)
La synagogue Wembley United, à Londres. (Crédit : Google Street View)

L’organisation musulmane qui s’est portée acquéreuse d’une ancienne synagogue, à Londres, a présenté ses excuses pour avoir fait circuler un appel à dons qualifiant l’emplacement « de lieu de culte de non-croyants ».

L’organisation caritative pakistanaise Dawat-e-Islami a fait savoir que les mentions figurant sur la brochure en question étaient maladroites, signifiant seulement que les précédents fidèles n’étaient pas de confession musulmane.

Mais la vente de la synagogue de Wembley n’a pas manqué de piquer la curiosité de certains, The Jewish Chronicle laissant notamment entendre que l’organisation entretenait des relations préoccupantes avec des antisémites.

L’un des fondateurs du groupe, Muhammad Ilyas Attar Qadri, a d’ailleurs qualifié les Juifs « d’ennemis de l’islam », encouragé le boycott des produits juifs et appelé à ne pas « faire comme les Juifs » qui se rasent.

En 2021, il avait en outre accueilli Shaykh Asrar Rashid, prédicateur britannique qui a déclaré l’an dernier qu’Adolf Hitler « avait rendu service aux Juifs » en leur aliénant la sympathie des Européens, ce qui leur avait permis d’établir l’État juif. Il avait ajouté que les Juifs de l’époque
« s’étaient mis tous les politiciens dans la poche ».

Un ex-rabbin de la United Synagogue, propriétaire de la shul de Wembley depuis les années 1930 avant de la céder à Dawat-e-Islami, a déclaré au JC que c’était « la pire insulte, pour la synagogue, d’être vendue à une organisation qui parle ouvertement des Juifs comme des ‘non-croyants’ ».

« Cela va à l’encontre du principe du respect pour les membres d’autres religions… Tout devrait être fait pour s’opposer à cette vente », a déclaré Martin van den Bergh.

Le groupe Campaign Against Antisemitism s’est dit prêt à demander une enquête sur « les troublantes rumeurs selon lesquelles la branche [de l’organisation] des Midlands aurait accueilli un prédicateur accusé d’avoir dit qu’Hitler avait rendu service aux Juifs et que son fondateur aurait demandé aux musulmans de boycotter les produits juifs ».

United Synagogue, qui assure avoir effectué « des vérifications préalables particulièrement exigeantes » avant d’autoriser la vente, a pris note des excuses présentées par l’organisation à propos de sa brochure.

« Les avis que nous avons reçus, sans parler de nos propres contrôles, indiquaient qu’il s’agit d’une organisation caritative britannique réputée et relativement importante », a-t-il déclaré.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.