Uri Ariel démissionne de l’Agriculture, 10 mois après avoir quitté la politique
Rechercher

Uri Ariel démissionne de l’Agriculture, 10 mois après avoir quitté la politique

Le ministre de droite a démissionné de son poste de ministre de l'Agriculture après avoir téléphoné à Netanyahu, provoquant des rumeurs sur son successeur

Le ministre de l'Agriculture, Uri Ariel, assiste à une réunion de la faction HaBayit HaYehudi à la Knesset, le 15 janvier 2018. (Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre de l'Agriculture, Uri Ariel, assiste à une réunion de la faction HaBayit HaYehudi à la Knesset, le 15 janvier 2018. (Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre de l’Agriculture Uri Ariel (HaBayit HaYehudi) a démissionné dimanche de son poste ministériel, poste qu’il a conservé pendant 10 mois dans l’impasse politique malgré le fait qu’il n’ait pas participé aux deux dernières élections nationales.

Ariel a informé le Premier ministre Benjamin Netanyahu de sa décision dans une lettre dimanche. Sa lettre de démission, qui ne donnait pas d’explication, faisait suite à une conversation téléphonique avec le Premier ministre.

Dans un tweet ultérieur, Ariel a dit qu’il avait démissionné à la demande de Netanyahu et a remercié le Premier ministre pour avoir travaillé avec lui.

Son départ abrupt a alimenté les rumeurs selon lesquelles Netanyahu allait céder le portefeuille à un allié politique, probablement un membre du Likud. Le Premier ministre a nommé vendredi le nouveau ministre de droite Naftali Bennett comme ministre de la Défense dans le gouvernement intérimaire, provoquant quelques grognements parmi les loyalistes du Likud mécontents d’avoir été oubliés.

Samedi, Ayelet Shaked de HaYamin HaHadash a déclaré que Netanyahu lui avait offert, ainsi qu’à Bennett, deux options : soit le portefeuille de la Défense pour Bennett seul, soit deux portefeuilles au choix pour les deux, parmi trois possibilités : la Diaspora, l’Aide sociale et l’Agriculture.

Ariel est resté ministre non député pendant deux élections nationales – en avril et en septembre – sans qu’aucun candidat au poste de Premier ministre n’ait réussi à former une nouvelle coalition gouvernementale.

Ministre de l’Agriculture depuis 2015, Ariel s’est retiré de la politique nationale en janvier après avoir été battu par Bezalel Smotrich lors de l’élection à la direction de HaBayit HaYehudi.

Ariel était président de l’Union nationale depuis 2012 et fait partie de la Knesset depuis 2001. Son mandat en tant que ministre de l’Agriculture a vu l’approbation de l’exportation de cannabis médical, une guerre commerciale éphémère entre Israël et les Palestiniens, et un plan avorté pour expulser les chats errants du pays.

Au cours des dernières années, Ariel a reçu des éloges de groupes de défense des droits des animaux pour un certain nombre de projets qu’il a lancés, y compris un effort récent contre la cruauté envers les animaux signalée pendant le processus d’abattage.

Ariel, 66 ans, a également été ministre du Logement. Il est entré au Parlement après l’assassinat en 2001 du ministre de l’Union nationale Rehavam Zeevi par des terroristes palestiniens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...