USA : Un néo Nazi accusé d’être à la tête d’un réseau vandalisant des synagogues
Rechercher

USA : Un néo Nazi accusé d’être à la tête d’un réseau vandalisant des synagogues

Selon les documents d'inculpation, Richard Tobin, âgé de 18 ans et originaire du sud du New Jersey, planifiait de nombreuses autres attaques.

Illustration : des membres du Mouvement national socialiste, l'un des plus grands groupes néonazis aux États-Unis, brûlent une croix gammée après un rassemblement le 21 avril 2018 à Draketown, en Géorgie. (Crédit : Spencer Platt / Getty Images / AFP)
Illustration : des membres du Mouvement national socialiste, l'un des plus grands groupes néonazis aux États-Unis, brûlent une croix gammée après un rassemblement le 21 avril 2018 à Draketown, en Géorgie. (Crédit : Spencer Platt / Getty Images / AFP)

Les autorités fédérales américaines ont arrêté un homme originaire du New Jersey. Il est accusé d’être derrière un réseau néo-nazi qui a vandalisé deux synagogues dans le Michigan et le Wisconsin en septembre, selon des médiaux locaux.

La semaine dernière, Richard Tobin, âgé 18 ans, originaire de Brooklawn, ville située en banlieue de Philadelphie, a été accusé d’avoir organisé ces attaques. Il envisageait ces attaques dans le cadre d’une campagne nationale qu’il avait nommée « Opération Kristallnacht,” en référence au massacre nazi de 1938 en Allemagne et en Autriche, largement considéré comme le début de la Shoah.

« Si une fenêtre veut être cassée, ne soyez pas timide », a-t-il dit, selon les documents d’inculpation déposés mardi dernier et révélés mercredi.

Selon ces documents d’inculpation, Tobin a reconnu avoir planifié beaucoup d’autres attaques. Il est même allé jusqu’à attendre dans sa voiture, garée sur une place de parking du centre commercial Menlo dans le comté de Middlesex, avec une machette en main. Il avait l’intention d’aller attaquer des clients noirs, a indiqué vendredi The Philadelphia Inquirer.

« Tobin a dit que ses actions ont été provoquées par l’état du pays, après qu’il a vu une parade Gay ou un grand nombre de Noirs américains dans un endroit », a déclaré Jason D. Novick, agence spécial du FBI, cité dans le document. « Il y avait tellement de Noirs américains qu’il était fou de colère ».

Les autorités n’ont pas donné de détails sur la manière dont elles ont pu lier Tobin aux actes de vandalisme qui ont eu lieu dans le Michigan et le Wisconsin, à plus de 1 280 kilomètres d’où il vit maintenant.

Selon les autorités, après son arrestation, il s’est exprimé très librement sur son implication dans La Base, un forum en ligne de suprémacistes blancs, où les utilisateurs appellent régulièrement à mener des attaques violentes, donnent des instructions sur la manière de les mener et dirigent les membres du forum vers des camps d’entraînement paramilitaires, selon des articles de presse.

Les enquêteurs ont dit avoir trouvé de nombreux documents racistes sur l’ordinateur de Tobin, dont des images violentes des Musulmans assassinés lors du massacre de cette année à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. Les images étaient mises en musique sur la chanson de Queen “Another One Bites the Dust.”

Tobin aurait déclaré aux enquêteurs du FBI que mener une attaque suicide à la bombe aurait été « assez balèze ».

Le 21 septembre, des officiels ont rapporté que des croix gammées avaient été taguées sur le Temple Jacob à Hancock dans le Michigan. On avait aussi retrouvé des symboles de la SS, une organisation paramilitaire nazie.

Le lendemain, des graffiti avec les mêmes symboles avaient été découverts sur les murs de la Beth Israel Sinai Congregation à Racine dans le Wisconsin, à côté du mot « Jude », « Juif » en allemand.

Les complices de Tobin, qui ont perpétré ces attaques, n’ont pas été identifiés par les autorités.

David Holden, le président du Temple Jacob, a déclaré à The Philadelphia Inquirer : « Nous sommes contents du travail effectué par le FBI jusqu’à présent. J’ai hâte qu’ils arrêtent les complices ».

En ce qui concerne les idées racistes de Tobin, il a ajouté : « On ne peut pas lire cela sans être inquiet, mais voilà où en est la situation actuellement ».

Tobin va rester en détention et passer un examen psychiatrique, a statué un juge lors d’une audience de vendredi.

Le mois dernier, un rapport publié par l’Anti-Defamation League (ADL) a fait état de niveaux records d’incidents antisémites aux Etats-Unis, avec au moins 780 cas qui ont eu lieu dans les six premiers mois de 2019.

Le rapport de l’ADL a expliqué que le massacre de l’année dernière à la synagogue de l’Arbre de Vie à Pittsburgh avait déclenché une vague de projets d’attaques racistes contre les Juifs. Douze suprémacistes blancs et deux extrémistes de l’Etat islamique ont été arrêtés pour avoir préparé, menacé ou perpétré des attaques antisémites aux Etats-Unis au cours de l’année dernière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...