USA : Un antisémite qui a tué 3 personnes fait appel de sa condamnation à mort
Rechercher

USA : Un antisémite qui a tué 3 personnes fait appel de sa condamnation à mort

Frazier Glenn Cross, un suprématiste blanc également connu sous le nom de Frazier Miller, a été reconnu coupable de meurtres dans des lieux juifs et condamné à mort en 2015

Frazier Glenn Miller, Jr. apparaît à son procès, le 15 avril 2014 au New Century, Kansas. (Crédit : David Eulitt-Pool / Getty Images / JTA)
Frazier Glenn Miller, Jr. apparaît à son procès, le 15 avril 2014 au New Century, Kansas. (Crédit : David Eulitt-Pool / Getty Images / JTA)

Frazier Glenn Cross, un suprématiste blanc également connu sous le nom de Frazier Miller, antisémite revendiqué, a fait appel de sa condamnation à mort pour le meurtre de trois Américains sur des sites juifs de la région de Kansas City en 2014.

Ses avocats affirment qu’il n’aurait pas dû être autorisé à assurer sa défense seul lors du procès initial. Selon eux, le juge n’a pas non plus examiné les troubles mentaux présumés de leur client.

Ils ajoutent que Cross, originaire d’Aurora, dans le Missouri, aurait dû pouvoir présenter des preuves atténuantes, et que la peine de mort est inconstitutionnelle.

L’appel devrait être porté devant la Cour suprême de l’État ce lundi.

Le juge Thomas Kelly Ryan, du comté de Johnson dans le Kansas, avait signifié à Cross en 2015 qu’il était condamné à la peine de mort et serait exécuté par injection.

En avril 2014, Cross avait attaqué deux établissements juifs à Overland Park, dans le Kansas, tuant trois personnes dont aucune n’était juive. William Corporon, 69 ans, et son petit-fils, Reat Griffin Underwood, âgé de 14 ans, ont été tués au Centre communautaire juif de la ville. Terri LaManno, 53 ans, a été tuée à la maison de retraite voisine de Village Shalom.

Cross avait revendiqué ses meurtres devant le juge, regrettant seulement que ses victimes n’aient pas été juives.

« Je voulais tuer des Juifs, pas des chrétiens, et cela je le regrette », avait-il déclaré.

Il avait également prétendu que les Juifs contrôlaient le gouvernement, les médias et la Réserve fédérale.

À l’énoncé de la sentence, Cross s’était mis à crier sur le juge. Alors qu’on l’emmenait, Cross avait fait un salut hitlérien, bras tendu, et avait crié « Heil Hitler ».

Vétéran de la guerre du Vietnam, Miller a fondé une branche du Ku Klux Klan dans sa Caroline du Nord natale, et plus tard le White Patriot Party, actif dans les années 1980. Il s’est présenté à plusieurs élections.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...