Val d’Oise : Un imam poursuivi pour « apologie du terrorisme »
Rechercher

Val d’Oise : Un imam poursuivi pour « apologie du terrorisme »

L'imam partageait ses vidéos sur le réseau social TikTok, selon une source proche de l'enquête, qui n'a pas précisé le contenu des vidéos

L’imam de la mosquée Quba de Villiers-le-Bel poursuivi pour « apologie du terrorisme ». (Capture d’écran Facebook Qari Luqman Haider Qadri)
L’imam de la mosquée Quba de Villiers-le-Bel poursuivi pour « apologie du terrorisme ». (Capture d’écran Facebook Qari Luqman Haider Qadri)

Le parquet de Pontoise a engagé samedi des poursuites pour « apologie du terrorisme par voie de vidéos » contre un imam pakistanais de Villiers-le-Bel (Val-d’Oise) à l’issue de deux jours de garde à vue, a-t-il indiqué à l’AFP.

Cet imam, né en 1987 et officiant dans la mosquée Quba du quartier des Carreaux depuis 2016, avait été arrêté jeudi et placé en garde à vue, a précisé une source policière, confirmant une information de M6. Il se nomme « Qari Luqman Haider Qadri » sur sa page Facebook.

Il avait été interpellé dans le cadre d’une enquête ouverte pour « apologie du terrorisme avec l’utilisation d’un réseau de télécommunications », a indiqué le parquet de Pontoise, sans donner plus de précisions sur les faits reprochés à l’imam.

L’imam partageait ses vidéos sur le réseau social TikTok, selon une source proche de l’enquête, qui n’a pas précisé le contenu des vidéos.

À l’issue de sa garde à vue, cet imam a été déféré samedi au parquet de Pontoise en « vue d’une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) », un mécanisme de plaider-coupable offrant une alternative à un procès.

Contacté par l’AFP, le maire (DVG) de Villiers-le-Bel, Jean-Louis Marsac, n’avait pas connaissance de ces faits. 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...