Virage à 180°, Yahadout HaTorah pourrait renoncer à son opposition à Yair Lapid
Rechercher

Virage à 180°, Yahadout HaTorah pourrait renoncer à son opposition à Yair Lapid

La faction Degel HaTorah de Yahadout HaTorah se serait entretenu avec son chef spirituel sur la question et doit être imitée par son allié Agoudat Israël

Les députés Yaakov Litzman, Moshe Gafni, Meir Porush et Uri Makleff signent un accord entre Degel Hatorah et Agudat Yisrael pour se présenter ensemble aux élections d'avril sous la bannière du Yahadout HaTorah, le 16 janvier 2019. (Crédit : Degel Hatorah)
Les députés Yaakov Litzman, Moshe Gafni, Meir Porush et Uri Makleff signent un accord entre Degel Hatorah et Agudat Yisrael pour se présenter ensemble aux élections d'avril sous la bannière du Yahadout HaTorah, le 16 janvier 2019. (Crédit : Degel Hatorah)
Les partis ultra-orthodoxes sont prêts à renoncer à leur opposition de longue date au numéro deux de Kakhol lavan, Yair Lapid, d’après des chaînes de télévision.

D’après la Douzième chaîne, la faction Degel HaTorah de Yahadout HaTorah a consulté son chef spirituel, le rabbin Chaim Kanievsky, jeudi soir pour lui demande de « retirer le veto contre Lapid ».

L’autre composante de Yahadout HaTorah, Agoudat Israël, consultera également ses rabbins sur la question. La chaîne a indiqué que les rabbins devraient approuver la requête, permettant ainsi à la formation ultra-orthodoxe de rejoindre une coalition avec Kakhol lavan.

Yair Lapid est exécré par les cercles ultra-orthodoxes pour ses politiques laïques lors de son passage au gouvernement en 2013-2014, qui, selon eux, ciblaient la population haredi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...