Woody Allen déplore l’affaire Weinstein
Rechercher

Woody Allen déplore l’affaire Weinstein

Le réalisateur estime que l’affaire est “tragique” pour les femmes impliquées, et “triste” pour le producteur

Le réalisateur américain Woody Allen au Festival de Cannes pour le film "Café Society" projeté avant la cérémonie d'ouverture du 69° Festival, le 11 mai 2016. (Crédit : AFP/Alberto Pizzoli)
Le réalisateur américain Woody Allen au Festival de Cannes pour le film "Café Society" projeté avant la cérémonie d'ouverture du 69° Festival, le 11 mai 2016. (Crédit : AFP/Alberto Pizzoli)

Woody Allen, réalisateur juif américain, a déclaré que « toute l’affaire Harvey Weinstein est très triste pour tous ceux qui sont impliqués. »

Gwyneth Paltrow, Angelina Jolie et plusieurs autres femmes ont dit la semaine dernière au New York Times que Weinstein les avait harcelées sexuellement. D’autre part, cinq femmes ont accusé le producteur hollywoodien de les avoir violées.

C’est « tragique pour les pauvres femmes qui ont été impliquées, triste pour Harvey que sa vie soit si troublée. Il n’y a pas de gagnant là-dedans, c’est juste très, très triste et tragique pour ces pauvres femmes qui ont dû traverser cela », a dit Allen à la BBC.

« Il ne faut pas que cela mène à une atmosphère de chasse aux sorcières, un climat de Salem, où chaque homme dans un bureau qui fait un clin d’œil à une femme doit soudainement appeler un avocat pour se défendre. Ce n’est pas juste non plus. Mais évidemment, il faut espérer que quelque chose comme cela se transforme en bénéfice pour les personnes et ne reste pas une situation tragique ou triste », a dit le réalisateur.

Harvey Weinstein au dîner de gala du Centre Simon Wiesenthal à Beverly Hills, Californie, le 24 mars 2015. (Crédit : Imeh Akpanudosen/Getty Images via JTA)
Harvey Weinstein au dîner de gala du Centre Simon Wiesenthal à Beverly Hills, Californie, le 24 mars 2015. (Crédit : Imeh Akpanudosen/Getty Images via JTA)

Allen a travaillé avec Weinstein sur plusieurs films, et dit qu’il avait entendu des rumeurs mais rien de « sérieux ».

« Personne n’est jamais venu vers moi me raconter des histoires horribles en étant réellement sérieux, a dit Allen. Et ils ne l’auraient pas fait, parce que ce n’est pas ce qui est intéressant. Ce qui est intéressant, c’est de faire votre film. Mais vous entendez un million de rumeurs folles en même temps. Il se trouve que certaines sont vraies, et que d’autres ne sont que des histoires sur telle actrice ou tel acteur. »

Allen a lui aussi été accusé de crimes sexuels. Son ex-femme, l’actrice Mia Farrow, avait affirmé que le réalisateur faisait pression sur des journalistes pour empêcher les enquêtes sur des accusations d’agression sexuelle contre Dylan Farrow, sa fille qui avait alors 7 ans.

Les accusations de 1992 ont été dévoilées peu après qu’Allen ait une histoire avec la fille adoptive de Farrow, Soon-Yi Previn. Le réalisateur, qui avait alors une cinquantaine d’années, n’était pas le père adoptif de Previn, qui avait 19 ans. Le couple s’est marié en 1997 et a adopté deux filles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...