La France a jugé mercredi « très préoccupantes » les nouvelles constructions de logements annoncées par Israël en Cisjordanie, en notant qu’elles équivalaient déjà presque au total de celles décidées en 2016.

« Nous condamnons ces nouveaux développements, qui sont contraires au droit international et constituent un signal très préoccupant », a déclaré le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Romain Nadal.

Les autorités israéliennes ont approuvé mardi la construction de plus de 2 500 logements dans les implantations de Cisjordanie, après celle de 566 unités dimanche dans les quartiers de Jérusalem Est.

« Cela représente donc en quelques jours presque autant de logements dans les colonies que tous ceux qui ont fait l’objet d’annonces en 2016 », a souligné Romain Nadal dans un communiqué.

Paris avait déjà protesté lundi contre la construction de centaines de logements à Jérusalem-Est, en soulignant que « la colonisation constitue une menace grave pour la solution à deux Etats » israélien et palestinien.

Israël a annoncé ces programmes de logements, les plus importants du genre depuis des années, avec en toile de fond un nouveau contexte politique à Washington avec l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, a priori plus favorable au gouvernement de Benjamin Netanyahu.