L’opération Bordure protectrice est entrée dans sa quatrième journée vendredi.

Le Hamas a fustigé Abbas pour réclamer un cessez-le-feu, tandis que des ONG britanniques, des salutistes tunisiens et le Premier ministre turc ont accusé Israël d’être responsable de la situation actuelle. Le président iranien a prédit la défaite pour Israël et le Fatah glorifie des femmes qui se portent volontaires aux attentats-suicides. Les Etats-Unis cherchent à jouer un rôle de médiateur pour trouver un accord menant à un cessez-le-feu.

Pour connaître les événements d’hier cliquez ici.

L’équipe vous remercie d’avoir suivi le direct.

Fin du direct

Une station-essence israélienne touchée par une roquette

L’explosion d’une roquette tirée de la bande de Gaza vendredi matin dans une station-service de la ville d’Ashdod dans le sud d’Israël, a fait plusieurs blessés, a indiqué la radio publique.

La station-service a pris feu ce qui a provoqué des explosions, a ajouté la radio indiquant qu’une des victimes se trouvait dans un état critique, sans être en mesure de préciser le nombre de personnes blessées.

1 conducteur qui passait sur la route au moment de l’explosion a été grièvement blessé tandis que 7 autres personnes auraient été légèrement blessées.

Tir d’une roquette du Liban vers le nord d’Israël

Une roquette tirée à partir du sud du Liban a touché vendredi matin le nord d’Israël entraînant une réplique israélienne, sans faire ni victime ni dégâts, ont indiqué à l’AFP des sources militaires libanaise et israélienne.

L’engin s’est abattu dans un champ, a indiqué une porte-parole militaire israélienne.

La radio publique a fait état elle de deux roquettes de type Katioucha qui ont atteint un secteur situé au nord de la ville de Kyriat Shmona. Une des roquettes a atterri sur une route où aucune voiture ne circulait à l’heure de l’attaque, selon la radio.

L’artillerie israélienne a répliqué en tirant vers le sud du Liban, a indiqué Peter Lerner le porte-parole de l’armée lors d’un point de presse. « Nous allons mener une enquête pour savoir s’il s’agissait d’un acte symbolique ou de quelque chose de plus substantiel, » a ajouté le porte-parole sans donner d’autres précisions.

Une source de sécurité libanaise a confirmé l’incident estimant que « jusqu’à trois » roquettes avaient pu être tirées depuis le Liban vers Israël.

« Les Israéliens ont répliqué, tirant 25 obus aux abords du village de Kfar Chouba » dans le sud du Liban, a affirmé cette source, sous couvert d’anonymat. L’agence officielle NNA a également fait état de « 25 obus » tirés par Israël.

« Personne n’a été blessé, les obus ont touché des champs, pas des maisons. La situation à la frontière est maintenant calme, et un homme a été arrêté par les forces de sécurité pour être interrogé », a poursuivi la source de sécurité libanaise.

Selon des responsables militaires israéliens cités par la radio, les tirs du Liban ne semblent pas être dus à la milice chiite du Hezbollah qui contrôle le sud du pays, mais qui « n’a aucun intérêt à se lancer dans un affrontement avec Israël ».

« Il s’agit sans doute d’une petite organisation palestinienne souhaitant exprimer sa solidarité avec le Hamas attaqué par l’armée israélienne dans la bande de Gaza », a ajouté la radio.

La radio a également indiqué qu’Israël avait déposé plainte auprès de la Force intérimaire de l’ONU au Liban (Finul).

– AFP

Image de la riposte de l’armée contre le Liban

Un des soldats blessés hier à Eshkol, dans un état grave

Selon Ynet, l’un des soldats blessés dans des tirs de roquettes dans le conseil régional d’Eshkol est désormais dans un état de santé grave.

Sirènes entendues à la frontière de Gaza

Alertes maximales à la frontière avec Israël.

« Les États-Unis à la recherche de l’aide de l’Egypte, du Qatar pour un cessez-le-feu »

Washington est en contact avec l’Egypte et le Qatar pour aider à négocier un cessez-le-feu dans la bande de Gaza, affirme vendredi matin, l’ancien ambassadeur d’Israël et négociateur Uri Savir.

Dans un bref message sur son compte Twitter, Savir, qui était le négociateur en chef des accords d’Oslo suggère que, suite à l’offre du président américain Barack Obama pour aider à négocier un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, les Etats-Unis solliciteraient l’aide de deux traditionnels partenaires régionaux.

Sirènes à Tel Aviv et à l’aéroport Ben Gurion

Des sirènes d’avertissement se font entendre à Tel Aviv, Herzliya, Kfar Chabad, Palmahim, Rishon Letsion, Holon, et Bat Yam.

Les sirènes sonnent en outre à l’aéroport Ben Gurion à Lod.

Netanyahu, le conservateur conciliant

Le Premier ministre, s’auto félicitant de sa gestion prudente sur l’économie nationale, n’aime pas la guerre et ses incertitudes

« L’expérience nous enseigne que dans des temps comme ceux-ci, il nous incombe d’agir calmement et responsablement, sans insouciance ou rhétorique excessive ».

Cette phrase a été prononcée par le Premier ministre Benjamin Netanyahu dimanche comme pour réprouver les ministres de son cabinet qui demandaient une réponse plus forte à l’augmentation du nombre de tirs de roquettes depuis Gaza au début de la semaine. Les ministres n’avaient effectivement pas été très délicats dans leurs critiques.

Pour lire la suite de l’analyse de Haviv Rettig Gur.

3 roquettes interceptées à Tel Aviv revendiquées par le Hamas

Trois roquettes tirées depuis la bande de Gaza ont été interceptées vendredi par le système de défense anti-missiles Iron Dome au-dessus de Tel-Aviv, a rapporté l’armée israélienne.

« Trois roquettes ont été tirées sur le centre de Tel Aviv et toutes interceptées dans le périmètre urbain », a indiqué l’armée alors que le tir a été revendiqué par le mouvement islamiste palestinien Hamas, qui contrôle sur le plan sécuritaire la bande de Gaza.

Le Hamas, contre lequel l’armée israélienne mène une offensive depuis quatre jours sans parvenir à stopper les roquettes de Gaza, a affirmé avoir tiré « quatre missiles M75 sur l’aéroport de Ben Gourion » qui se trouve en périphérie de Tel Aviv.

L’aéroport fonctionnait normalement dans la matinée, selon des sources aéroportuaires.

– AFP

Des témoins à Tel-Aviv ont affirmé avoir entendu quatre ou cinq explosions peu après le déclenchement des sirènes d’alerte intimant à la population de se réfugier dans des abris.

L’Egypte condamne « l’excessive et inutile » riposte d’Israël à Gaza

L’Egypte fustige Israël pour avoir tuer des civils à Gaza dans le cadre de « politiques oppressives de punition collective ». Le Caire exhorte la communauté internationale à agir rapidement pour mettre fin au conflit.

« L’Egypte rejette l’escalade israélienne irresponsable dans le territoire palestinien occupé, qui se présente sous la forme d’un recours excessif et inutile de la force militaire conduisant à la mort de civils innocents », a déclaré le ministère des Affaires étrangères.

« Cela représente une continuité de la politique oppressive de punition collective. »

Le communiqué du ministère a également déclaré que les deux parties doivent respecter une trêve qui a mis fin à leur conflit de 2012.

Les roquettes ont touché une synagogue à Tel Aviv

Pas de blessés à déplorer.

Les sirènes retentissent à Zikim, Karmiye

Code rouge alors qu’un barrage de roquettes tombe.

Un homme Libanais arrêté pour le tir de roquette

Les autorités libanaises ont procédé à l’arrestation d’un homme qui serait lié au tir de roquettes de la frontière avec le Liban.

Les tirs de roquettes sur Israël continuent

Les tirs de roquettes sur Israël continuent, avec des sirènes retentissant dans la ville côtière d’Ashdod.

Une station-service dans la ville a été frappée tôt vendredi matin, blessant grièvement une personne et en blessant sept autres légèrement.

En outre, au moins deux obus de mortier sont tombés sur le Conseil régional Eshkol.

Des sirènes entendues à Shaar Hanegev, Meflasim

Alertes maximales dans ces villes en ce moment.

Bilan des pertes humaines et des blessés à Gaza

Selon des sources du ministère de la Santé à Gaza, il y a eu 99 morts à déplorer chez les habitants de la bande de Gaza depuis le début de l’opération et 670 blessés.

Les forces de défense israéliennes ont frappé 1 100 sites terroristes depuis le début de Bordure protectrice, ce qui revient en moyenne à une frappe toutes les 4 minutes et 30 secondes.

L’armée a visé une voiture à Gaza

Au moins un terroriste serait mort.

Une roquette tirée sur Eshkol détruit une maison

Les habitants de la maison s’étaient abrités.

2 Palestiniens tués, portant à 100 le bilan des morts

Deux Palestiniens ont été tués vendredi dans le centre de la bande de Gaza lors d’une frappe aérienne, ce qui porte à 100 le nombre de morts palestiniens depuis le début de l’opération israélienne il y a quatre jours, selon les services d’urgences locaux.

Les deux tués circulaient dans une voiture de la municipalité de Gaza dans le secteur du camp de réfugiés de Bureij au moment de l’attaque.

Un troisième homme à bord du véhicule est grièvement blessé, a précisé le porte-parole des services d’urgence, Achraf al-Qoudra.

– AFP

Le Hamas furieux de la « re »-fermeture du passage de Rafah

Point de passage de Rafah (Crédit : AFP)

Point de passage de Rafah (Crédit : AFP)

Le Dôme de fer a abattu 2 roquettes sur Ashkelon

Après le retentissement de sirènes dans les communautés dans le nord de la bande de Gaza, le système Dôme de fer a abattu deux roquettes au dessus de la ville côtière d’Ashkelon

Zeev Elkin : réduire l’électricité et l’eau à Gaza

Le président de la Commission de la défense et député Zeev Elkin, argumente qu’Israël doit mettre la pression sur le Hamas en réduisant les réserves d’électricité et d’eau dans la bande de Gaza.

Si ce genre de mesure a pour conséquence l’arrêt aux tirs de roquettes, ça sera un moyen de pression bien plus humain qu’une incursion terrestre israélienne, défend Elkin.

« L’objectif de cette opération est d’atteindre suffisamment le Hamas pour ramener le calme aux habitants du sud », déclare-t-il à la radio de l’armée cette après-midi.

« S’il n’y a pas d’autres choix, nous allons lancer une opération terrestre. Mais nous devons réfléchir à d’autres moyens pour faire pression [sur le Hamas]. Nous continuons à fournir de l’électricité et de l’eau à Gaza. [Réduire les réserves] serait plus humain qu’une invasion terrestre qui mènerait à de nombreux morts de notre côté et de leur côté ».

L’Autriche appelle à une réponse « proportionnelle » d’Israël

Alors que le nombre de morts palestiniens continue de grimper, les premiers dirigeants occidentaux prennent Israël à partie pour la mort des civils à Gaza et appelle une retenue dans la réponse de l’armée aux tirs des roquettes.

« Les victimes civiles doivent être évitées à tout prix », déclare le ministre autrichien des Affaires étrangères, Sebastian Kurz, dans un communiqué.

« Même quand Israël a des préoccupations légitimes sur la sécurité, cela doit être proportionné et conforme au droit international humanitaire. D’autre part, les tirs continus de roquettes sur Israël doivent cesser immédiatement ».

« La paix est possible », a-t-il ajouté. Dans sa déclaration, Kurz se réfère également au ramadan pour appeler à la fin de la violence.

Il rappelle que le mois sacré « est considéré pour les musulmans comme un temps pour la paix ».

– Raphaël Ahren

La branche armée du Hamas met en garde les voyagistes

Les brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, ont par ailleurs mis en garde les compagnies aériennes opérant en Israël.

« Nous envoyons un message à toutes les compagnies aériennes opérant vers l’entité sioniste (Israël, NDLR), leur demandant de cesser leurs vols en direction de l’entité en raison des dangers qui menacent tous les aéroports dans le cadre de la guerre actuelle », prévient le communiqué.

L’aéroport de Ben Gurion fonctionne normalement pour le moment.

L'aéroport Ben Gourion (Crédit photo : Flash90)

L’aéroport Ben Gourion (Crédit photo : Flash90)

Gantz : l’armée attend l’ordre d’entrer à Gaza

Le Chef d’état-major de l’armée israélienne Benny Gantz a dit que l’armée est prête pour une incursion terrestre dans la bande de Gaza et attend les ordres du gouvernement.

« Rien ne nous empêche d’aller de l’avant », souligne Gantz lors d’une visite à la base de la formation de parachutiste.

« L’armée n’a pas besoin d’une paille pour briser le dos du chameau pour une incursion terrestre, mais une directive politique », dit-il, selon Ynet.

Les stations de radio pendant Shabbat en cas d’urgence

Afin de permettre aux Juifs pratiquants de rester informés sur les alertes suite à d’éventuels tirs de roquettes et d’autres étapes dans l’opération Bordure protectrice, le Commandement de la Défense passive ne diffusera que du « silence radio » à travers le pays, sauf en cas d’alerte où les sirènes retentiront.

Les fréquences seront :

Gush Dan – 89,1 et 102 FM
Sharon – 94,7 FM
Ashdod, Ashkelon, frontière de Gaza, Lakis – 101,5 FM
Beersheba, Néguev – 97 FM
Arava, Mer Morte, Mitzpe Ramon 95,8 FM

En espérant un silence radio complet.

Le Fatah glorifie des femmes combattantes

Un court clip vidéo posté sur la page Facebook officielle du mouvement du Fatah jeudi a glorifié une unité de l’armée des femmes suivant une formation pour lancer des roquettes sur Israël et perpétrer des attentats-sicides.

Elles sont présentées comme pour être des modèles pour la population palestinienne.

Dans la vidéo, un groupe de femmes palestiniennes sont vues pendant une formation, en train de s’entraîner, d’assembler et de mettre en place des roquettes.

Un narrateur explique que les femmes combattantes ont « une volonté plus forte que les montagnes,» et qu’elles
« s’efforcent de devenir une partie importante de la voie du Jihad et de la lutte – le chemin emprunté par Dalal Mughrabi, Hanadi Jaradat et Reem Riyashi. »

Dalal Mughrabi, Jaradat et Riyashi ont tous mené des attaques terroristes meurtrières contre des civils et des soldats israéliens.

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, est membre du Fatah.

Armée : Un soldat israélien est mort

Les Emirats portent leur aide humanitaire à 52 M de dollars

Les Emirats arabes unis, riche pays pétrolier du Golfe, ont annoncé avoir porté à 52 millions de dollars (38 millions d’euros) leur aide humanitaire aux Palestiniens de la bande de Gaza qui subissent depuis quatre jours des centaines de raids de l’armée israélienne.

Outre une aide de 25 millions de dollars (18 millions d’euros), annoncée jeudi au nom du chef de l’Etat, cheikh Khalifa Ben Zayed al-Nahyane, le croissant rouge émirati a pour sa part apporté une aide de 100 millions de dirhams (20 millions d’euros) aux habitants de la bande de Gaza, a rapporté l’agence officielle Wam tard jeudi soir.

Le Croissant rouge émirati, qui supervisera l’acheminement de l’aide humanitaire, a été également chargé d’installer et d’équiper un hôpital de campagne dans la bande de Gaza pour « secourir les victimes de l’agression israélienne ».

Cette assistance est destinée à « soutenir la résistance du peuple palestinien frère, cible d’une agression israélienne contre la bande de Gaza », selon Wam.

– AFP

La prière du ramadan s’achève au mont du Temple

La deuxième session de prière du vendredi du mois saint du ramadan pour les musulmans s’est finie au mont du Temple.

Plus de douze milles fidèles qui ont participé à la prière ont quitté relativement calmement la Vielle Ville de Jérusalem.

Il n’y a eu aucune manifestation ou de violents incidents à signaler.

2 roquettes interceptées à Sdot Negev

La sirène a retenti avant les tirs détruits par le Dôme de fer.

Le Commissariat aux Droits de l’Homme de l’ONU inquiet

« Nous avons reçu des rapports troublants sur le fait que nombre de victimes civiles, y compris des enfants, sont le résultat de frappes sur des maisons », a déclaré à la presse à Genève la porte parole Ravina Shamdasani.

« Ces rapports appellent à des doutes sur le fait que ces frappes sont conformes aux lois humanitaires internationales et aux lois internationales sur les droits humains », a-t-elle dit.

« Même si une maison est identifiée comme étant utilisée à des fins militaires, toute attaque doit être proportionnée, apporter un avantage militaire net et des précautions doivent être prises pour protéger les civils », a encore déclaré Mme Shamdasani.

« Israël, le Hamas, et les groupes armés palestiniens ont déjà suivi cette voie dans le passé, elle n’a conduit qu’à des morts, des destructions, de la méfiance et à une prolongation douloureuse du conflit », a affirmé dans un communiqué la Haut Commissaire aux Droits de l’Homme, Navi Pillay.

« Une fois de plus, les civils subissent le choc du conflit, j’appelle toutes les parties à respecter avec fermeté leurs obligations au regard des lois internationales sur les droits humains et des lois humanitaires internationales pour protéger les civils », a ajouté Mme Pillay.

United Nations High Commissioner for Human Rights Navanethem Pillay, plans to address the UN on the ongoing crisis in Syria. (photo credit: Wissam Nassar flash90)

Navi Pillay (photo credit: Wissam Nassar/ Flash90)

Elle demande que les cibles civiles ne soient pas visées, que des moyens militaires ne soient pas placés dans des zones de population et que des attaques ne soient pas lancées depuis ces zones.

Rappelant qu’elle s’était rendue à Gaza et à Sderot, en Israël elle avait mesuré combien traumatisantes étaient ces frappes aériennes et ces frappes de roquettes contre des civils. « Elles doivent cesser », demande-t-elle.

– AFP

L’Egypte détruit un tunnel de Gaza

L’Egypte détruit un tunnel de Gaza destiné à des attaques contre Israël et l’Egypte

L’armée égyptienne dit avoir détruit un tunnel de Gaza destiné à être utilisé pour des attaques contre des civils israéliens et contre des installations militaires égyptiens.

Des sources militaires ont indiqué aux médias égyptiens et palestiniens que les gardes-frontières ont peut-être engagé des combattants du Hamas, à l’entrée du tunnel dans la zone Salah A-Din de Rafah, les forçant à fuir.

Dans le tunnel, les forces égyptiennes ont trouvé 20 ogives et 20 rampes de lancement de roquettes Grad.

Le matériel a été introduit en contrebande depuis le Sinaï et a été conçu pour être lancé contre des installations militaires égyptiennes et des villes israéliennes.

Les forces égyptiennes ont détruit le tunnel, selon les rapports des médias.

Pas de prière dans les synagogues d’Ashdod non protégées

Le maire d’Ashdod Yehiel Lasri a ordonné un arrêt des offices dans les synagogues dépourvues d’abris pendant Shabbat, rapporte Kikar HaShabbat.

« Les prières pendant Shabbat ne doivent pas être tenues dans des synagogues où il n’existe pas de protection », explique Lasri.

« Par conséquent, tous ceux qui veulent prier doit choisir une synagogue qui a [un abri]. »

Une synagogue a été touchée ce matin par un tir de roquette visant Tel Aviv.

Rouhani prédit la défaite pour Israël

Le président iranien Hassan Rouhani dit dans une lettre aux dirigeants musulmans que les Palestiniens vaincront encore une fois Israël.

« Aider les Palestiniens opprimés et prévenir le régime sioniste de mener ses atrocités relève de la responsabilité des organisations internationales et des pays du monde épris de liberté », écrit-il, selon Ynet.

« La nation palestinienne, qui est difficile à vaincre, vaincra sans aucun doute de nouveau le régime sioniste. »

« L’unité des pays musulmans contre les ennemis est cruciale à ce stade », a-t-il ajouté.

Hassan Rouhani (Crédit : AFP/ATTA KENARE)

Hassan Rouhani (Crédit : AFP/ATTA KENARE)

GB : 34 ONG appellent à un cessez-le-feu dans la bande de Gaza

« Tandis que des civils de la bande de Gaza sont tués par les attaques aériennes israéliennes, que les maisons, les écoles, les accès à l’eau sont endommagés et détruits, et que des tirs de roquettes de Palestiniens continuent sur Israël, nous demandons à nouveau un cessez-le-feu », ont appelé de leurs voeux les 34 ONG.

Action Contre la Faim, CARE, Save The Children, Oxfam, et trente autres organisations non-gouvernementales d’Italie, de Suisse ou encore du Japon demandent aux Palestiniens et aux Israéliens de trouver une solution durable pour mettre fin à leur conflit, « afin que les victimes de ces combats soient protégées des violences et que leurs droits et leurs besoins soient respectés ».

Elles font partie d’une association d’agences de développement international (AIDA), dont le siège est basé à Londres et qui compte 70 membres.

– AFP

Le Hamas fustige Abbas pour réclamer un cessez-le-feu

Les responsables du Hamas condamnent le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas après qu’il ait appelé pour un cessez-le-feu, rapporte Palestinian Media.

Le porte-parole du Hamas Fawzi Barhoum Gaza accuse Abbas de « regarder le conflit des les coulisses. »

« Israël a commencé le conflit, mais il ne décidera pas comment cela va finir », dit le porte-parole du Hamas.

La guerre de Gaza vue par les journaux anglophones

Le Wall Street Journal souligne les capacités du Hamas ; le Guardian met en lumière un conflit inégal.

Pour lire la revue de presse en entier, cliquez ici.

2 000 roquettes et mortiers détruits au cours des 4 jours

Un haut responsable militaire israélien a dit a dit que 2 000 roquettes et obus de mortier ont été détruits dans la bande de Gaza depuis le début de l’opération Bordure protectrice.

Selon les renseignements de l’armée, le Hamas avait 6 000 roquettes et mortiers avant le début de l’opération, rapporte Ynet.

L’armée a éliminé 7 membres du Hamas

Sept membres du Hamas qui avaient lancé des roquettes sur Israël ont été tués vendredi dans des frappes aériennes ciblées dans la bande de Gaza, selon le porte-parole de l’armée.

L’armée israélienne ajoute qu’au cours de la dernière journée, près de 30 tunnels et plus de 40 lance-roquettes ont été détruits.

Recep Tayyip Erdogan condamne les « mensonges » d’Israël

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a accusé vendredi Israël de suivre une politique fondée sur le « mensonge » en ce qui concerne ses bombardements sur Gaza.

« Il (Israël) dit que (le Hamas) tire des roquettes. Mais quelqu’un est-il mort ? », a clamé M. Erdogan qui s’exprimait devant ses partisans à Istanbul, avant d’ajouter que « le nombre des Palestiniens que vous (Israël) avez tués est maintenant de 100. Sa vie (la vie d’Israël) est fondée sur le mensonge. Il n’est pas honnête ».

Recep Tayyip Erdogan (Crédit : AFP/STR)

Recep Tayyip Erdogan (Crédit : AFP/STR)

« Prévenir les habitants d’une attaque »

Les médias israéliens diffusent une vidéo filmée dans la bande de Gaza montrant la procédure de l’armée israélienne pour alerter les habitants d’un même immeuble que le site va être cibler par la chute d’un dispositif anti-explosion sur le toit, permettant ainsi de leur le temps de quitter la zone.

Près de 2 000 Tunisiens manifestent contre l’opération israélienne à Gaza

Près de 2 000 personnes, en majorité des partisans du parti islamiste Ennahda, ont manifesté vendredi dans le centre de Tunis contre l’offensive israélienne à Gaza, qui a fait plus de 100 morts en quatre jours.

« Le peuple veut la libération de la Palestine », « En avant Hamas, ta lutte nous fait honneur », ont scandé les manifestants, dont beaucoup brandissaient des drapeaux tunisiens et palestiniens ainsi que des bannières du mouvement islamiste palestinien Hamas, qui contrôle la bande de Gaza.

Certains ont aussi scandé des slogans contre le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, honni par les islamistes pour avoir écrasé les Frères musulmans et accusé de faire profil bas face aux raids israéliens sur Gaza.

« Le monde, avec toutes ses organisations et ses institutions, regarde ce crime odieux sans pousser si ce n’est qu’un cri d’effroi », a dénoncé Nabil Boulifi, un fonctionnaire.

Un haut responsable d’Ennahda et ex-ministre de la Santé, Abdellatif Mekki, s’est de son côté félicité des tirs de roquettes palestiniens contre Israël, estimant que les Palestiniens avaient « instauré une nouvelle équation en ripostant à l’agression par des frappes (…) contre les forteresses de l’ennemi ».

Des roquettes tombent à Tel Aviv

Cinq roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza vendredi soir en direction du centre d’Israël, déclenchant les sirènes dans les villes à travers la grande région de Tel Aviv.

Deux des roquettes ont été interceptées par le système Dôme de fer. Le barrage est venu alors que le Premier ministre Benjamin Netanyahu prononçait une conférence de presse sur l’opération Bordure protectrice.

Netanyahu : « Aucune pression internationale ne nous empêchera de frapper les terroristes »

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré vendredi qu' »aucune pression internationale » n’empêcherait son pays « de frapper les terroristes », alors qu’une offensive contre le Hamas à Gaza a fait plus de 100 morts en quatre jours.

« Aucune pression internationale ne nous empêchera de frapper les terroristes qui nous attaquent », a martelé M. Netanyahu lors d’une conférence de presse au ministère de la Défense à Tel Aviv où il a dû s’abriter alors que des roquettes visaient la ville blanche.

2 soldats israéliens blessés