Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

2 Arabes israéliens inculpés pour trafic de bombes pour le compte du Jihad islamique

Les forces de sécurité à la frontière jordanienne ont arrêté deux résidents de la région de Tulkarem, en possession de 4 mines de type Claymore et de 4 armes de poing

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Quatre mines de type Claymore saisies par les forces de sécurité israéliennes à la frontière avec la Jordanie, le 3 août 2023. (Crédit : Police israélienne)
Quatre mines de type Claymore saisies par les forces de sécurité israéliennes à la frontière avec la Jordanie, le 3 août 2023. (Crédit : Police israélienne)

Deux Arabes israéliens ont été inculpés mardi pour avoir tenté d’introduire clandestinement des explosifs et des armes à feu en Cisjordanie pour le compte du groupe terroriste du Jihad islamique, a révélé l’agence de sécurité Shin Bet.

Selon le Shin Bet, le 3 août, Samer Farid Ghanem Kanuh et Osama Nassim Ghazi Kharouf, tous deux citoyens israéliens, ont été arrêtés alors qu’ils tentaient de faire passer quatre bombes – qui semblent similaires à la mine antipersonnel directionnelle américaine Claymore – et quatre armes de poing par la frontière jordanienne. Un troisième suspect palestinien de Tulkarem, dont le nom n’a pas été révélé, a également été arrêté en même temps que les deux hommes, a indiqué le Shin Bet.

Kanuh, originaire de la ville de Qalansawe, dans le centre d’Israël, vivait dans la ville voisine de Tulkarem, en Cisjordanie. Kharouf, également citoyen israélien, vivait dans le village palestinien d’Iktaba, à la périphérie de Tulkarem. Kharouf était auparavant connu de l’establishment de la défense pour son affiliation avec des agents terroristes, a déclaré le Shin Bet.

L’agence a déclaré que les deux hommes avaient été recrutés par des agents du Jihad islamique dans le camp de réfugiés de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, pour faire passer en contrebande les explosifs et les armes à feu depuis la Jordanie.

Lors de leur interrogatoire, il s’est avéré que les deux hommes étaient également impliqués dans le transfert d’armes et de fonds à des terroristes du camp de réfugiés de Nur Shams, près de Tulkarem, a déclaré le Shin Bet. L’agence a précisé qu’ils avaient fourni aux interrogateurs des détails sur des attaques planifiées par des groupes terroristes basés à Nur Shams.

Les deux hommes ont été inculpés mardi d’atteintes graves à la sécurité, ce qui a incité le Shin Bet à publier les détails de l’affaire.

Quatre mines de type Claymore et quatre armes de poing saisies par les forces de sécurité israéliennes à la frontière avec la Jordanie, le 3 août 2023. (Crédit : Police israélienne)

« Cet incident illustre une fois de plus les efforts déployés par les éléments terroristes pour faire progresser les activités militaires contre les forces de Tsahal et les citoyens de l’État d’Israël, y compris les tentatives répétées de faire passer des armes en contrebande à travers les frontières du pays », a déclaré le Shin Bet dans un communiqué.

« Le Shin Bet, la police israélienne et Tsahal continueront à agir avec détermination pour détecter et contrecarrer toute intention de contrebande d’armes par des éléments terroristes hostiles à l’étranger », a ajouté l’agence.

Le 24 juillet, les forces israéliennes ont également saisi des engins explosifs de fabrication iranienne introduits en contrebande dans le pays depuis la Jordanie.

Toujours en juillet, quatre citoyens israéliens ont été arrêtés pour leurs liens présumés avec le groupe terroriste libanais du Hezbollah et leur implication présumée dans l’introduction en contrebande d’engins explosifs de fabrication iranienne dans le pays. Une image publiée par le Shin Bet montre l’un des engins explosifs, qui ressemble également à une mine Claymore.

L’agence a déclaré que ces explosifs étaient destinés à être utilisés à des fins criminelles et non terroristes.

Par ailleurs, un engin explosif utilisé lors d’un attentat à la bombe dans le nord d’Israël en mars par un terroriste du Hezbollah qui s’était infiltré en Israël, blessant grièvement un Israélien, était une mine de type Claymore.

Vue de la frontière entre Israël et la Jordanie sur l’autoroute Route 90, dans la vallée du Jourdain, le 6 juillet 2017. (Crédit : Hadas Parush/Flash90/Dossier)

La frontière israélo-jordanienne a été à de multiples reprises le théâtre de tentatives de contrebande d’armes et de drogues. Selon les données de la police, les autorités de sécurité ont saisi au moins 506 armes de poing, 24 fusils d’assaut et huit engins explosifs, lors de 26 tentatives de contrebande distinctes à la frontière jordanienne depuis le début de cette année.

Les autorités affirment que les armes qui ont franchi la frontière – probablement des dizaines de milliers au cours de la dernière décennie – ont alimenté une flambée de violence dans la communauté arabe et ont été utilisées par des terroristes palestiniens dans des attaques contre des soldats et des civils en Cisjordanie.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.