Israël en guerre - Jour 291

Rechercher

2 tués par balles à Nazareth et Kfar Manda ; la vague d’homicides se poursuit

La fusillade de Nazareth serait liée à la mafia ; un homme d'une vingtaine d'années a été tué à Kfar Manda ; 77 Arabes israéliens ont été assassinés cette année

La police sur les lieux d'une fusillade apparemment criminelle du kibboutz Reim, près de la frontière avec la Bande de Gaza, le 24 décembre 2022. (Crédit : Police israélienne)
La police sur les lieux d'une fusillade apparemment criminelle du kibboutz Reim, près de la frontière avec la Bande de Gaza, le 24 décembre 2022. (Crédit : Police israélienne)

Deux hommes ont été tués dans la nuit de vendredi à samedi dans des fusillades apparemment distinctes, les derniers meurtres dans la communauté arabe dans un contexte de montée en flèche de la criminalité.

Un jeune homme de 26 ans s’est fait tiré dessus dans la ville de Nazareth, dans le nord du pays, et a été transporté d’urgence à l’hôpital dans un état critique. Il a succombé à ses blessures.

Il a ensuite été identifié comme étant Osama Marwat.

Les premières informations indiquent que l’origine de la fusillade est une querelle entre organisations criminelles.

Selon le site d’information Ynet, Marwat était la 21e victime d’un différend entre les familles criminelles Bakri et Hariri.

Dimanche, Hanan Abu Hait, 24 ans, mère d’un garçon de cinq ans, a été abattue à Haïfa dans un meurtre que l’on pense lié à la même querelle.

Quelques heures après l’assassinat de Marwat, Mohammed Ibrahim, également âgé d’une vingtaine d’années, a été grièvement blessé par balle dans la ville de Kfar Manda. Il a succombé à ses blessures.

Un deuxième homme a été modérément blessé dans la fusillade.

Le site d’information Ynet a déclaré que le meurtre serait lié à un différend financier.

La police a ouvert une enquête sur les fusillades, bien que les enquêtes sur les meurtres dans les communautés arabes aboutissent rarement à des arrestations, et encore moins à des condamnations.

Selon The Abraham Initiatives, un groupe qui fait campagne contre la violence, 77 Arabes ont été tués dans des circonstances violentes depuis le début de l’année. L’organisme de surveillance a déclaré que 69 d’entre eux ont été tués par balles.

À la même date l’année dernière, 29 Arabes israéliens avaient été tués.

Plus de 90 meurtres présumés ont été commis depuis le début de l’année 2023, soit plus du double de l’année dernière.

La police sur les lieux d’un triple meurtre présumé dans un appartement de Taibé, le 1er mai 2023. (Crédit : Police israélienne)

Lundi, le président Isaac Herzog a dénoncé la hausse inquiétante du nombre d’homicides et de crimes violents, qu’il a qualifiée « d’épidémie » qui frappe Israël.

S’exprimant quelques heures après que Hanan Abu Hait a été abattue à Haïfa dans le cadre d’une querelle entre deux familles criminelles locales, Herzog a déclaré qu’Israël se trouvait dans une « période d’urgence » et a qualifié les meurtres de « défi stratégique » pour le pays.

Herzog a également demandé au gouvernement et à tous les organismes officiels concernés de « se réunir d’urgence pour délibérer, de s’asseoir ensemble, de prendre des décisions décisives et résolues, de cesser de s’inquiéter et de s’excuser, d’agir avec tous les outils et de mener une guerre totale et sans compromis qui éradiquera cette menace ».

La semaine dernière, la commission de Sécurité nationale de la Knesset, qui supervise les efforts de l’État pour lutter contre les crimes violents et d’autres questions connexes, a annoncé qu’il ne se réunirait pas dans le cadre du boycott des activités de la Knesset par Otzma Yehudit, en raison d’un bras de fer avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu sur l’étendue de son influence sur la prise de décision du gouvernement.

Otzma Yehudit est dirigé par le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, qui a fait campagne en se disant sévère à l’égard de la criminalité, mais qui est resté très silencieux sur la montée en flèche de la criminalité.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.