3 Gazaouis armés ont tenté de s’infiltrer en Israël
Rechercher

3 Gazaouis armés ont tenté de s’infiltrer en Israël

Les suspects ont été transférés à l'hôpital après leur tentative d'infiltration en territoire israélien, a rapporté l'armée

Des soldats israéliens montent la garde à Nahal Oz, dans le sud d'Israël, près de la frontière avec Gaza, le 12 novembre 2018 (Crédit : Hadas Parush/FLASH90)
Des soldats israéliens montent la garde à Nahal Oz, dans le sud d'Israël, près de la frontière avec Gaza, le 12 novembre 2018 (Crédit : Hadas Parush/FLASH90)

Trois Palestiniens ont été blessés par des tirs israéliens alors qu’ils tentaient de pénétrer en Israël par la barrière frontalière dans le sud de la bande de Gaza, selon un communiqué de l’armée israélienne.

« Des soldats israéliens ont repéré trois suspects traversant la barrière de sécurité et tentant de s’infiltrer en Israël depuis le sud de la bande de Gaza. L’armée a répliqué par des tirs », affirme ce communiqué.

Les suspects ont été transférés dans un hôpital israélien, a déclaré un porte-parole de l’armée à l’AFP.

« Des couteaux ont été retrouvés en leur possession », précise le communiqué.

Cet incident survient dans une période d’accalmie relative à la frontière, alors que les pays voisins ont tenté de négocier une trêve entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas après une reprise des tensions la semaine dernière.

L’Egypte, les Nations unies et le Qatar ont récemment oeuvré de concert pour négocier un accord de cessez-le-feu entre Israël et le Hamas qui, s’il est finalisé, mettrait fin à la violence provenant de la bande de Gaza en échange d’un assouplissement des restrictions sur la circulation des biens et des personnes entrant et sortant de l’enclave.

Les responsables israéliens affirment que ces restrictions sont nécessaires pour éviter tout détournement de matériel à des fins terroristes.

Ces efforts de négociations auraient porté leurs fruits samedi, alors que les Palestiniens à Gaza ont maintenu un calme relatif lors des violentes manifestations organisées le long de la frontière.

Israël a rouvert deux poste-frontières avec Gaza dimanche, après les avoir fermés en représailles à un tir de roquette qui a détruit une maison et blessé sept personnes, dont trois enfants, dans le centre d’Israël. Israël a ensuite considérablement agrandi la zone de pêche au large de l’enclave.

Mercredi, les groupes terroristes palestiniens auraient accepté d’arrêter de lancer des ballons incendiaires et des explosifs vers Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...