Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

300 Israéliens restent injoignables en Inde – ministère des Affaires étrangères

Des inondations dangereuses et meurtrières ont frappé le nord de l'Inde ; les services de l'ambassade sont pleinement mobilisés pour tenter de localiser les ressortissants

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

La rivière Beas en crue après de fortes pluies à Kullu, Himachal Pradesh, Inde, le 9 juillet 2023. (Crédit : Aqil Khan / AP)
La rivière Beas en crue après de fortes pluies à Kullu, Himachal Pradesh, Inde, le 9 juillet 2023. (Crédit : Aqil Khan / AP)

Le ministère des Affaires étrangères a fait savoir que, dans le nord de l’Inde, quelque 290 Israéliens demeuraient injoignables, tant par leurs proches que par les autorités, suite à des inondations meurtrières.

Le ministère a dépêché le numéro deux de l’ambassade, Ohad Nakash Kaynar, dans la zone sinistrée pour tenter d’entrer en contact avec les ressortissants israéliens disparus.

« Parfois, la diplomatie consiste à relever les manches et aller sur le terrain », a tweeté Nakash Kaynar depuis l’avion.

Le consulat israélien de New Delhi avait estimé, lundi, que le problème résultait avant tout des infrastructures de communication qui ont été endommagées et de l’absence de réseau.

Aucune information ne laisse pour le moment entendre que des Israéliens auraient pu être blessés – ou pire – dans le cadre de ces inondations.

Ynet avait signalé qu’un grand nombre d’Israéliens étaient bloqués dans les régions du nord, où les routes sont impraticables et où internet est dorénavant hors d’usage.

Des glissements de terrain et inondations causés par d’intenses pluies de mousson dans le nord de l’Inde ont fait au moins 29 morts, coupant certaines zones du monde, avaient annoncé lundi des responsables locaux.

Des véhicules circulent sur une route inondée pendant des pluies de la mousson à New Delhi, en Inde, le 9 juillet 2023. (Crédit : Manish Swarup/AP)

Les autorités attendent que la pluie cesse pour envoyer des hélicoptères afin de secourir 300 personnes bloquées, y compris des touristes, dans les régions de l’Himachal Pradesh, de Lahaul-Spiti et Kullu.

Or le service météorologique indien prévoit plus de pluies dans de grandes parties du nord du pays dans les prochains jours.

« Sur les deux derniers jours, le nombre de morts dus aux pluies de mousson est passé à 20 dans l’Himachal Pradesh », a déclaré Omkar Sharma, responsable de la gestion des catastrophes au sein de l’administration de cet État qui est la zone la plus touchée.

Neuf autres décès ont été signalés au Rajasthan, dans l’Uttar Pradesh et dans les régions himalayennes de l’Uttarakhand et du Cachemire, faisant passer le bilan depuis samedi de 15 à au moins 29 morts.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.