Abbas salue le repas d’Iftar pour les Palestiniens et les Juifs à Buenos Aires
Rechercher

Abbas salue le repas d’Iftar pour les Palestiniens et les Juifs à Buenos Aires

Le chef de l’AP affirme que l’initiative du Congrès juif d'Amérique Latine "contribuera à la promotion du dialogue et les liens entre les cultures et les religions"

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pendant un discours le deuxième jour du 7ème Congrès du Fatah en Cisjordanie, dans la ville de Ramallah, le 30 novembre 2016 (Crédit : AFP / Abbas Momani)
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pendant un discours le deuxième jour du 7ème Congrès du Fatah en Cisjordanie, dans la ville de Ramallah, le 30 novembre 2016 (Crédit : AFP / Abbas Momani)

BUENOS AIRES, Argentine – Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a accueilli chaleureusement une initiative de la branche latino-américaine du Congrès juif mondial qui a décidé d’organiser un repas commun pour la rupture du jeûne du Ramadan avec les communautés juives et musulmanes palestinienne à Buenos Aires.

Abbas a exprimé son accord dans une lettre envoyée à Claudio Epelman, le directeur général de la branche latino-américaine du groupe.

« Nous nous félicitons de votre initiative à l’occasion du mois sacré du Ramadan d’organiser un iftar commun avec les communautés musulmanes palestiniennes et juives au bureau du Congrès juif latino-américain à Buenos Aires », a écrit Abbas dans une lettre en arabe.

Le leader palestinien a ajouté qu’il « encourage ces types d’initiatives nobles qui contribuent à la promotion du dialogue et des liens entre les cultures et les religions. Nous avons apporté plusieurs contributions dans ce domaine. J’entretiens toujours le contact avec les communautés juives dans toutes les régions du monde ».

La branche latino-américaine a organisé une célébration pour le Ramadan ces trois dernières années, invitant les membres de la communauté musulmane locale à rompre le jeûne avec un repas traditionnel avec des membres de la communauté juive.

Abbas a conclu : « je vous souhaite du succès dans cette noble mission qui contribuera certainement à la construction des ponts de paix et à la consolidation de la tolérance et de la coexistence ».

Epelman, dans un communiqué mardi, a répondu à la lettre d’Abbas envoyée fin mai. Il a déclaré qu’il était « très satisfaisant quand, plutôt que d’importer des conflits, nous sommes en mesure d’exporter l’idée de coexistence comme un outil pour construire la paix ».

« Nous espérons que ce modèle de relations entre les Juifs et les Musulmans que nous voyons aujourd’hui en Argentine pourra servir d’exemple pour plus de communautés dans cette région et nous espérons voir ce message de coexistence s’étendre au-delà de l’Amérique latine au reste de la Monde », a-t-il ajouté.

En 2014, la branche latino-américaine a organisé un pèlerinage en Israël pour les Juifs, les Musulmans et les Catholiques.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...