Afrique du Sud : un lycéen s’excuse pour avoir lancé des insultes antisémites pendant une pièce sur la Shoah
Rechercher

Afrique du Sud : un lycéen s’excuse pour avoir lancé des insultes antisémites pendant une pièce sur la Shoah

Le proviseur du lycée s’excuse auprès d’une association juive pour les cris de “Heil Hitler” de son élève

Des élèves de l'école King David Victory Park à Johannesburg, en Afrique du sud, lors d'un événement de la Journée du souvenir de l'Holocauste en 2017. Illustration. (Crédit : capture d'écran Youtube)
Des élèves de l'école King David Victory Park à Johannesburg, en Afrique du sud, lors d'un événement de la Journée du souvenir de l'Holocauste en 2017. Illustration. (Crédit : capture d'écran Youtube)

Le lycée qui avait interrompu la représentation d’une pièce sur la Shoah dans une école juive d’Afrique du Sud en criant « Heil Hitler ! » et d’autres insultes antisémites a exprimé ses regrets.

Le proviseur du lycée Edenvale, Larry Harmer, s’est lui aussi excusé pour l’incident pendant une réunion lundi avec le Conseil des représentants des Juifs d’Afrique du Sud, même s’il aurait envoyé aux parents le même jour un document dans lequel il écrit penser que « beaucoup de ce qui a été rapporté dans les médias est incorrect, faisant prendre à cet incident des proportions déraisonnables. »

Harmer a également dit aux parents que l’adolescent concerné « s’est excusé à plusieurs reprises, affirmant qu’il n’avait pas voulu être brutal ou blessant. Le ‘Heil Hitler’ était simplement une reconnaissance de l’uniforme nazi porté par l’élève de King David. »

Des élèves du collège King David jouaient « Le garçon en pyjamas rayés » le 18 mai, dans le cadre d’un festival au Waterstone College, une école privée de Johannesburg.

Pendant qu’ils interprétaient l’histoire d’un garçon juif mort dans un camp de concentration, au moins un adolescent, un lycée d’Edenvale, a commencé à les insulter. Le ou les lycéens ont continué à insulter les élèves juifs, leurs professeurs et leurs parents pendant qu’ils se rendaient aux vestiaires pour se préparer à partir.

Pendant la réunion de lundi, selon un communiqué du Conseil des représentants des Juifs d’Afrique du Sud (SAJBD), Harmer a accepté de travailler avec le Conseil pour présenter, avec le Centre sur la Shoah et le Génocide de Johannesburg, un programme pédagogique dans son école, pour empêcher la survenue de nouveaux incidents.

« Le SAJBD salue la condamnation sans équivoque de l’incident par le lycée Evendale. Il apprécie également la volonté montrée par l’école dans la mise en place de mesures appropriées conçues pour sensibiliser ses élèves à l’importance d’éviter les comportements blessants et offensants, qu’ils soient fondés sur la race, la religion, l’ethnicité ou toute autre raison », pouvait-on lire dans le communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...