Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

En Chine, Sissi appelle à une « approche globale de la cause palestinienne »

Le président égyptien a exhorté à empêcher tout déplacement de Gazaouis "par la force"

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi prononce un discours lors de la cérémonie d'ouverture de la 10e réunion ministérielle du Forum de coopération sino-arabe à la maison d'hôtes d'État Diaoyutai à Pékin, le 30 mai 2024. (Crédit : Jade Gao/AFP)
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi prononce un discours lors de la cérémonie d'ouverture de la 10e réunion ministérielle du Forum de coopération sino-arabe à la maison d'hôtes d'État Diaoyutai à Pékin, le 30 mai 2024. (Crédit : Jade Gao/AFP)

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a appelé jeudi la communauté internationale à empêcher tout déplacement de Gazaouis « par la force », lors d’un forum Chine-pays arabes à Pékin.

« J’appelle la communauté internationale à fournir immédiatement une aide humanitaire à long-terme à la bande de Gaza, à mettre fin au siège israélien et à cesser toute tentative de contraindre les Palestiniens à quitter leur terre par la force », a déclaré le chef de l’État égyptien dans un discours.

L’armée israélienne a annoncé avoir pris le contrôle « ces derniers jours » du corridor dit de « Philadelphi », une zone tampon stratégique de 14 kilomètres de long qui borde la frontière égyptienne le long du sud de la bande de Gaza, non loin de Rafah.

Jeudi, le président égyptien a estimé qu’il n’y avait « pas de chemin vers la paix et la stabilité dans la région » sans une « approche globale de la cause palestinienne ».

Il a appelé à un « engagement sérieux et immédiat envers une solution à deux États et la reconnaissance du droit légitime des Palestiniens à un État indépendant ».

La guerre a éclaté lorsque quelque 3 000 terroristes dirigés par le Hamas ont pris d’assaut le sud d’Israël le 7 octobre, tuant près de 1 200 personnes, principalement des civils, tout en prenant 252 otages de tous âges, en commettant de nombreuses atrocités et en utilisant la violence sexuelle comme arme à grande échelle.

Il resterait 121 otages qui avaient été capturés par le Hamas, le 7 octobre, à Gaza – tous ne seraient plus en vie – après la libération de 105 civils des geôles du groupe terroriste pendant une trêve d’une semaine, fin novembre. Quatre captives avaient été remises en liberté précédemment. Trois otages vivants ont été secourus par les soldats et les dépouilles de 16 otages ont été récupérées, notamment celles de trois Israéliens qui avaient été tués accidentellement par l’armée.

Tsahal a confirmé la mort de 37 otages du Hamas, citant de nouvelles informations et renseignements obtenus par les soldats sur le terrain, à Gaza.

En réponse à cette attaque, la plus meurtrière de l’histoire du pays et la pire menée contre des Juifs depuis la Shoah, Israël a juré d’anéantir le Hamas et de mettre fin à son règne de seize ans, et a lancé une opération aérienne suivie d’une incursion terrestre dans la bande de Gaza, qui a commencé le 27 octobre.

Plus de 36 100 personnes seraient mortes à Gaza depuis le début de la guerre, selon le ministère de la Santé du Hamas. Les chiffres publiés par le groupe terroriste sont invérifiables, et ils incluraient ses propres terroristes, tués en Israël et à Gaza, et les civils tués par les centaines de roquettes tirées par les groupes terroristes qui retombent à l’intérieur de la bande de Gaza.

Israël dit avoir tué 15 000 terroristes au combat. Tsahal affirme également avoir tué un millier de terroristes à l’intérieur du pays le 7 octobre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.