Attaque au drone au Liban : l’ONU appelle à « une retenue maximale »
Rechercher

Attaque au drone au Liban : l’ONU appelle à « une retenue maximale »

Le porte-parole de l'ONU a précisé que l'Organisation n'était pas en mesure de vérifier la véracité des informations rapportées au sujet de cette attaque

Les forces de sécurité libanaises près du site du crash d'un drone israélien présumé dans un bastion du Hezbollah libanais, dans la banlieue sud de Beyrouth au Liban, le 25 août 2019. (Crédit : AP/Bilal Hussein)
Les forces de sécurité libanaises près du site du crash d'un drone israélien présumé dans un bastion du Hezbollah libanais, dans la banlieue sud de Beyrouth au Liban, le 25 août 2019. (Crédit : AP/Bilal Hussein)

L’ONU a appelé lundi les parties concernées à « une retenue maximale » après une attaque dimanche au drone armé imputée à Israël dans la banlieue sud de Beyrouth.

Lors de son point-presse quotidien, le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, a précisé que l’Organisation n’était pas en mesure de vérifier la véracité des informations rapportées au sujet de cette attaque comme d’autres évoquées dans la région ces derniers jours.

« Il est impératif pour tout le monde d’éviter une escalade et de se conformer aux résolutions du Conseil de sécurité », a-t-il ajouté.

Le porte-parole a aussi indiqué que l’ONU avait « pris note » des déclarations du président libanais Michel Aoun qui a qualifié lundi de « déclaration de guerre » cette attaque au drone.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a aussi reçu une lettre du gouvernement libanais sur le même sujet, a-t-il précisé.

Dimanche avant l’aube, un drone de reconnaissance est tombé dans la banlieue sud, bastion du groupe terroriste chiite du Hezbollah, et un second a explosé dans les airs, selon l’armée libanaise. Le Hezbollah et l’armée ont pointé du doigt Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...