Rechercher

Aviv Kohavi : au moins dix attentats déjoués depuis deux semaines

Le chef d'état-major a déclaré que "c'est la mission principale de Tsahal en ce moment" dans le contexte d'une série d'attaques meurtrières

Les soldats israéliens lors d'une opération en Cisjordanie, le 2 avril 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Les soldats israéliens lors d'une opération en Cisjordanie, le 2 avril 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Le chef d’état-major Aviv Kohavi a indiqué lundi que l’armée israélienne avait déjoué près d’une dizaine d’attaques terroristes au cours des deux dernières semaines, dans un contexte de tensions accrues suite à plusieurs attentats meurtriers et d’échanges de coups de feu avec les membres de groupes terroristes en Cisjordanie.

« Au moins dix attentats ont été empêchés au cours des deux dernières semaines grâce aux services de renseignement et grâce à des opérations. Actuellement, nous accordons toute notre attention à la nécessité de déjouer de nouvelles attaques », a déclaré Kohavi lors d’une cérémonie organisée par les forces aériennes.

« C’est la principale mission de Tsahal en ce moment. Nous passerons à l’action partout où il le faudra et nous utiliserons toutes les méthodes pour stopper le terrorisme », a-t-il ajouté.

Il n’y a pas eu de détail sur les attaques qui ont été déjouées. Les forces de sécurité israéliennes gardent souvent les opérations secrètes pendant des mois, ne faisant part qu’occasionnellement d’informations lors de la mise en examen d’un éventuel suspect.

Une série d’attentats terroristes meurtriers survenue en l’espace de huit jours, le mois dernier, a fait onze morts au total et placé les forces de sécurité israéliennes en état d’alerte élevé. Les tensions sont restées fortes et certains craignent que les violences n’entraînent une répétition des agitations qui avaient touché le pays il y a presque un an, quand Israël était entré en guerre contre les groupes terroristes à Gaza et que des émeutes avaient éclaté dans les villes mixtes israéliennes, opposant Arabes et Juifs.

Les responsables ont juré de prendre des mesures de répression antiterroristes suite aux attentats et ils ont lancé « l’opération brise-lame », qui cible les individus soupçonnés de programmer de futures attaques terroristes.

Samedi, les troupes israéliennes ont tué trois hommes armés, membres du Jihad islamique, qui quittaient le secteur de Jénine pour commettre un attentat en Israël. Deux autres terroristes présumés avaient été tués durant un raid en Cisjordanie, jeudi.

Les soldats de l’armée israélienne en Cisjordanie. (Crédit : Armée israélienne)

Dimanche soir, des agents sous couverture appartenant à l’unité antiterroriste Yamam ont arrêté un Palestinien soupçonné de programmer une attaque terroriste sur la Route 6.

Des dizaines de Palestiniens ont aussi été placés en détention en raison de leurs liens présumés avec les récents attentats meurtriers.

Une escalade des heurts qui survient aussi alors que débute le mois du Ramadan, qui est souvent une période de tensions fortes en Israël et en Cisjordanie.

Israël a renforcé les mesures de sécurité en place et déployé des forces supplémentaires en Cisjordanie, sur la frontière avec Gaza et dans des villes majeures comme Jérusalem et Tel Aviv.

Le prochain chef des forces aériennes Tomer Bar, à droite, le chef sortant Amikam Norkin, au centre, et le chef d’État-major Aviv Kohavi, à gauche, lors d’une cérémonie de passation de pouvoir, le 4 avril 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Lors de la cérémonie de lundi, le général Tomer Bar est devenu le nouveau chef de l’armée de l’air israélienne en remplacement du général de brigade Amikam Norkin, à ce poste depuis cinq ans.

Bar, 52 ans, est l’ancien directeur de l’Administration de l’élaboration des forces qui est chargée de superviser le développement de nouvelles techniques de combat et d’armement. Selon la Douzième chaîne, Bar avait participé à un vol à faible hauteur au-dessus du palais du président syrien Bashar al-Assad il y a un certain nombre d’années, détruisant des fenêtres en signe d’avertissement.

Norkin, à la tête des forces aériennes depuis 2017, prendra sa retraite de l’armée après 37 années.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...