Belgique : un prévenu jugé pour des publications nazies sur Facebook
Rechercher

Belgique : un prévenu jugé pour des publications nazies sur Facebook

L'homme est accusé d’avoir posté plusieurs images nazies ; il a expliqué qu’il s’agissait d’une "plaisanterie" ; 120 heures de TIG ont été requises par le tribunal

La Grand-Place au centre de Neufchâteau. (Crédit : Bdx / Wikimédia / CC BY-SA 4.0)
La Grand-Place au centre de Neufchâteau. (Crédit : Bdx / Wikimédia / CC BY-SA 4.0)

Jeudi dernier, un homme de 33 ans originaire de Sainte-Ode, en Belgique, était jugé par le tribunal correctionnel de Neufchâteau, pour des publications nazies sur Facebook, a rapporté le journal La Dernière Heure.

L’homme était poursuivi sur la base de la législation concernant l’apologie du régime nazi ou la discrimination.

Il est accusé d’avoir posté plusieurs images faisant référence au camp de Dachau et au Zyklon B, et une autre montrant Hitler avec un gâteau d’anniversaire.

L’homme n’a pas nié les faits mais a expliqué qu’il s’agissait d’une « plaisanterie » et qu’il pensait que les publications étaient seulement visibles de ses amis.

Il est également accusé d’avoir fait des « blagues » sur la pédophilie et la famine en Ethiopie, et d’avoir posté des vidéos dans lesquelles il insulte des gens du voyage en prononçant des propos racistes.

« Je suis d’origine juive éloignée, cela reste de l’humour et j’aime bien me faire remarquer », a déclaré l’homme devant le juge.

« Après coup, je me suis rendu compte de l’ampleur que ça pouvait prendre. J’ai depuis lors effacé toutes ces publications. Je suis passé à autre chose », a-t-il ajouté.

« Mon client n’est pas dans l’attachement à une idéologie et il explique cela par une forme de plaisanterie », a expliqué son avocate. « Monsieur n’est absolument pas le seul à véhiculer ce type de photos sur les réseaux sociaux », a-t-elle ajouté.

Le parquet a réclamé une peine de travail de 120 heures. Le jugement doit être rendu le 12 décembre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...