Rechercher

Bennett s’engage auprès des Juifs américains à rouvrir les frontières au plus vite

Dans une lettre aux Fédérations juives d'Amérique du Nord, le Premier ministre reconnaît la douleur causée par la décision, mais sa priorité reste la santé des citoyens

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Le Premier ministre Naftali Bennett s'adresse aux dirigeants des JFNA (Jewish Federations of North America) à New York City, le 27 septembre 2021. (Capture d'écran Facebook)
Le Premier ministre Naftali Bennett s'adresse aux dirigeants des JFNA (Jewish Federations of North America) à New York City, le 27 septembre 2021. (Capture d'écran Facebook)

Le Premier ministre Naftali Bennett s’est engagé jeudi à ce qu’Israël rouvre ses frontières aux étrangers « dès que possible », dans une lettre adressée aux dirigeants des communautés juives nord-américaines.

« Nous sommes bien conscients de la douleur causée, et vous avez ma parole que nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour aider les Juifs du monde entier à se rendre à nouveau en Israël dès que possible », a écrit Bennett dans une lettre adressée aux dirigeants des fédérations juives d’Amérique du Nord.

Après l’émergence du variant Omicron à la fin du mois dernier, le gouvernement de M. Bennett a rapidement décidé de fermer les frontières d’Israël à tous les étrangers pendant que les responsables de la santé s’efforçaient de comprendre les caractéristiques de la nouvelle souche.

L’ordre a été donné pour deux semaines et doit expirer samedi soir, mais les ministres se réuniront jeudi soir pour décider s’il faut le prolonger.

Expliquant cette décision aux juifs d’Amérique du Nord, Bennett a déclaré que sa « responsabilité première est de protéger les citoyens de l’État juif », arguant que les risques d’autoriser les visiteurs à entrer dans le pays l’emportaient sur les avantages pour les ressortissants étrangers.

« Nous n’avons pas pris cette décision à la légère, et nous sommes parfaitement conscients des graves difficultés et des perturbations qu’elle cause aux gens du monde entier, en particulier aux membres de la communauté juive », a-t-il écrit.

« Nous sommes également très conscients des milliers de personnes qui avaient prévu ou qui prévoient des visites familiales, des bar-mitsvot, des mariages et autres, et pour qui cette décision a été un coup dur », a ajouté M. Bennett.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...