Benny Gantz ordonne la saisie de 4 millions de $ envoyés par l’Iran au Hamas
Rechercher

Benny Gantz ordonne la saisie de 4 millions de $ envoyés par l’Iran au Hamas

Le ministre de la Défense agit contre l'homme d'affaires de Gaza Zuhir Shamalch, qui serait le nouveau financier du Hamas après que Tsahal a tué son prédécesseur l'année dernière

Le ministre de la Défense Benny Gantz arrive à la Knesset de Jérusalem, le 2 décembre 2020. (Crédit : Alex Kolomiensky/Pool/AFP)
Le ministre de la Défense Benny Gantz arrive à la Knesset de Jérusalem, le 2 décembre 2020. (Crédit : Alex Kolomiensky/Pool/AFP)

Le ministre de la Défense Benny Gantz a signé mardi un ordre de saisie de 4 millions de dollars qui avaient été transférés d’Iran au groupe terroriste palestinien du Hamas via un changeur de la bande de Gaza, a indiqué son ministère dans un communiqué.

« L’argent était destiné au développement des infrastructures terroristes du Hamas à Gaza, y compris la fabrication d’armes et les paiements aux activistes de l’organisation, et sa source était le régime iranien, qui continue à agir contre l’État d’Israël », a déclaré le ministère de la Défense.

L’ordre a été émis contre un homme d’affaires de Gaza, Zuhir Shamalch, et son entreprise de change, Almarkesiya Lelitzrafah.

Selon le ministère, M. Shamalch est devenu le principal changeur de monnaie du Hamas après que l’armée israélienne a éliminé son prédécesseur en mai 2019 dans un assassinat ciblé.

Une femme iranienne passe devant la banque Pasargad dans la capitale Téhéran, le 19 janvier 2016. (AFP/Atta Kenare)

Un ordre similaire contre Shamalch a déjà été émis en février de cette année, mais pour dissimuler ses liens avec le Hamas, il a changé le nom de la société, a déclaré le ministère.

L’ordonnance mise à jour contient les nouveaux renseignements sur l’entreprise et permet aux autorités israéliennes de saisir tout l’argent liquide dont dispose l’entreprise, où qu’elle soit située, ou des biens de même valeur.

« L’ordonnance entravera Zuhir Shamalch et sa famille dans le monde entier, en limitant leurs déplacements dans certains pays, tout en restreignant les activités financières de la société par les institutions financières internationales », a déclaré le ministère de la Défense.

Selon la déclaration, la décision de Gantz est venue sur la recommandation du Bureau national de lutte contre le financement du terrorisme du ministère.

En mai dernier, en réponse à plus de 600 roquettes tirées depuis la bande de Gaza, l’armée de l’air israélienne a bombardé un véhicule dans la ville de Gaza transportant le commandant de terrain du Hamas qui, selon elle, était responsable de l’acheminement d’argent de l’Iran vers les groupes terroristes de Gaza, le tuant et en blessant trois autres.

Des secouristes palestiniens tentent d’éteindre le feu d’une voiture appartenant au commandant de terrain du Hamas, Hamad al-Khodari, dans la ville de Gaza, après avoir été la cible d’un raid aérien israélien, le 5 mai 2019. (MAHMUD HAMS / AFP)

Selon Tsahal, Hamed Hamdan al-Khodari possédait un certain nombre de bureaux de change dans la bande de Gaza et les utilisait pour apporter de grandes quantités d’argent iranien dans l’enclave côtière pour le Hamas, le Jihad islamique palestinien et d’autres groupes terroristes.

« Les activités financières d’Al-Khodari … ont contribué de manière significative à faire avancer les activités terroristes et à renforcer militairement les groupes terroristes dans la bande de Gaza », a déclaré l’armée à l’époque.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...