Israël en guerre - Jour 291

Rechercher

Boston : Les gardes du corps de Nir Barkat se sont battus avec des manifestants

Un manifestant aurait tenté d'attaquer avant d’être arrêté par la police ; un activiste aurait été hospitalisé après avoir été malmené par les agents de sécurité

Un agent de sécurité accompagnant le ministre de l'économie Nir Barkat jetant un manifestant à terre, à Boston, le 8 juin 2023. (Crédit : Capture d'écran via Twitter ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur).
Un agent de sécurité accompagnant le ministre de l'économie Nir Barkat jetant un manifestant à terre, à Boston, le 8 juin 2023. (Crédit : Capture d'écran via Twitter ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur).

Un membre du service de sécurité du ministre de l’Économie Nir Barkat s’est battu avec des manifestants anti-gouvernement jeudi à l’intérieur d’un hôtel de Boston, selon des images qui circulent sur les réseaux sociaux.

Dans la vidéo, on voit Barkat marcher dans un couloir de l’hôtel, entouré d’agents de sécurité, alors que plusieurs manifestants scandent « honte » à l’attention du député du Likud tout en le filmant avec leur téléphone.

On y voit le service de sécurité repousser les manifestants ; lorsque l’un d’entre eux parvient à se faufiler entre les gardes du corps et à courir vers Barkat son téléphone à la main – caméra activée – l’un des gardes l’attrape et le jette à terre, puis un autre garde l’attrape brièvement et le malmène à son tour.

Selon un communiqué du bureau du ministre de l’Économie, le manifestant aurait tenté d’attaquer l’ancien maire de Jérusalem avant d’être arrêté.

La direction du mouvement national de protestation a déclaré dans un communiqué que « l’équipe de Barkat a appelé la police fédérale et a dit qu’il avait été attaqué ». « Comme on peut le voir clairement sur cette vidéo, l’homme qui a été jeté à terre filmait avec son téléphone et n’attaquait manifestement personne. »

Le mouvement de protestation a déclaré que le manifestant ne pouvait plus marcher après l’incident et qu’il avait été transporté à l’hôpital.

Barkat a été confronté à des manifestants anti-gouvernement lors de plusieurs événements depuis son arrivée à New York la semaine dernière à l’occasion de la parade annuelle « Celebrate Israel », un événement important pour la communauté juive de la région qui, cette année, a été marqué par des tensions liées à la réforme du système judiciaire prévue par le gouvernement.

Lorsque Barkat est arrivé à New York, des manifestants l’attendaient à son hôtel à 6h du matin, comme ils l’avaient également lors de ses autres apparitions publiques tout au long de la semaine. Des manifestations ont également eu lieu contre les autres députés de la coalition présents dans la ville.

Après le défilé de dimanche dernier, les manifestants ont interrompu le discours du ministre de l’Économie lors d’une conférence à New York, la foule scandant « honte ».

Barkat a annulé une apparition prévue au consulat d’Israël à Boston jeudi, en raison des protestations persistantes contre les députés de la coalition qui voyagent à l’étranger.

Cela fait des mois que les manifestants organisent des rassemblements hebdomadaires aux États-Unis et ils sont parvenus à établir un réseau constitué de centaines de personnes à New York et dans ses environs. Lançant « un jeu de cache-cache », les activistes ont été invités à traquer les membres de la coalition en déplacement, partageant une photo de ceux qu’ils étaient amenés à retrouver en faisant part du lieu où ils étaient via un service de messagerie, de manière à permettre aux autres opposants de les rejoindre sur place dans les plus brefs délais.

Le député Simcha Rothman (Otzma Yehudit), l’un des principaux architectes du projet de réforme judiciaire, a eu son propre lot avec les manifestants alors qu’il se trouvait à New York pour le défilé, saisissant violemment le mégaphone d’une manifestante dans un moment de tension filmé en vidéo. L’incident de vendredi dernier a suscité l’indignation en Israël et aux États-Unis.

Les manifestants et les militants accusent également le ministre des Affaires de la Diaspora, Amichaï Chikli (Likud), qui se trouvait en ville pour le défilé, de s’être moqué d’eux lors de l’événement. Sur une photo largement diffusée, on voit Chikli regarder l’appareil photo et tenir ses doigts près de sa bouche. Les activistes avaient indiqué que Chikli leur avait fait un doigt d’honneur ; lui avait rétorqué qu’il leur avait simplement dit de sourire.

Les manifestations à l’étranger ont déconcerté les députés de la coalition. Chikli a vu une réunion prévue jeudi avec la Fédération juive du Grand Washington annulée à la suite de pressions intenses exercées à l’intérieur et à l’extérieur de la fédération et après que plusieurs des rabbins invités ont déclaré qu’ils ne participeraient pas à la réunion.

Le ministre des Sciences, et de la Technologie, Ofir Akunis (Likud), a annulé sa participation à un événement organisé à Los Angeles la semaine dernière en raison d’une manifestation annoncée sur le lieu de la conférence.

Barkat aurait annulé sa participation à l’évènement de Boston après avoir accusé le consul général de la ville, Meron Reuben, d’avoir refusé de s’engager à empêcher les manifestants d’entrer dans la conférence.

La conférence était organisée par le consulat général d’Israël en Nouvelle-Angleterre et devait célébrer le 75e anniversaire d’Israël.

L’événement devait avoir lieu à la synagogue Temple Beth Elohim, dont le propre rabbin avait prévu de protester contre la conférence depuis l’extérieur du bâtiment, selon un tweet du rabbin relayé par les manifestants.

« Les ministres israéliens ont pris conscience ces derniers mois que, où qu’ils se rendent, ils rencontreront des manifestants déterminés à lutter contre le projet de réforme judiciaire », a déclaré Josh Drill, porte-parole international du mouvement de protestation en Israël. « Peu importe que ce soit à Tel Aviv, à New York, à Londres ou à Boston – où que se rendent les destructeurs de la démocratie, nous serons là. Cette protestation est mondiale et unie. »

D’autres députés de la coalition ont également été confrontés à des complications lors de leurs visites à l’étranger tout au long de la semaine.

Le ministre des Finances et chef du parti Hatzionout HaDatit, Bezalel Smotrich, s’est rendu à Paris mardi pour un sommet ministériel organisé par l’Organisation de coopération économique et de développement (OCDE). Mais il a dû faire face à des protestations et à des complications pour obtenir des réunions avec des fonctionnaires français et des dirigeants de la communauté juive apparemment opposés à son idéologie radicale.

Le bureau de Smotrich a contacté plusieurs homologues français pour des réunions et a essuyé des refus, a déclaré un fonctionnaire français au Times of Israel.

Cependant, Smotrich a tweeté une photo d’une réunion qui, selon lui, comprenait des représentants du CRIF, le Consistoire central représentant les communautés orthodoxes, le Fonds national juif, l’Agence juive et des dirigeants rabbiniques, entre autres. Le ministre a déclaré qu’ils s’étaient réunis pour discuter des liens entre Israël et les communautés juives françaises, des défis auxquels sont confrontés les Juifs français et du rôle de l’État, ainsi que du « renforcement de l’alyah [immigration] de France en Israël ».

Les dirigeants des groupes juifs se sont abstenus de participer à la réunion et ont demandé à leurs députés, ou à d’autres membres, d’assister à l’entretien avec Smotrich, a rapporté Haaretz. Les hauts responsables du gouvernement israélien rencontrent généralement les membres de la communauté juive locale lorsqu’ils voyagent à l’étranger, afin de maintenir et de renforcer les liens avec l’État juif.

Par ailleurs, Rothman a également suscité des tensions mardi lors d’un événement avec la vice-présidente américaine Kamala Harris à Washington, au cours duquel elle a souligné l’importance d’un système judiciaire indépendant.

Rothman s’est fait remarquer en n’applaudissant pas le discours.

Luke Tress a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.