Cisjordanie: une cellule du Hamas est à l’origine des 2 fusillades – armée
Rechercher

Cisjordanie: une cellule du Hamas est à l’origine des 2 fusillades – armée

Le général de division Nadav Padan a juré de "se venger" des terroristes en fuite

Des soldats israéliens montent la garde à un carrefour de Cisjordanie suite à un attentat terroriste, le 13 décembre 2018 (Crédit :Gershon Elinson/Flash90)
Des soldats israéliens montent la garde à un carrefour de Cisjordanie suite à un attentat terroriste, le 13 décembre 2018 (Crédit :Gershon Elinson/Flash90)

Un haut-commandant de l’armée israélienne a indiqué jeudi que c’était la même cellule du Hamas qui avait commis deux attentats à l’arme à feu en Cisjordanie cette semaine. Les attaques ont tué deux soldats, entraîné la mort d’un bébé et fait neuf blessés du côté israélien.

Cette déclaration a semblé être la première confirmation officielle de ce que les deux attentats terroristes, commis le long de la même autoroute et à quelques jours d’intervalle, pourraient être liés.

Le chef du commandement central, le général de division Nadav Padan, a juré que l’armée israélienne pourchasserait les terroristes, dont certains sont encore en fuite.

« Au cours des derniers jours, une cellule terroriste du Hamas est parvenue à nous nuire et à nous faire payer un prix lourd », a dit Padan. « Nous les poursuivrons et nous nous vengerons de cette cellule ».

Capture d’écran du général de division du commandement central Nadav Padan. (Capture d’écran : YouTube)

Jeudi après-midi, un terroriste palestinien a ouvert le feu à un arrêt de bus proche de l’avant-poste de Givat Assaf, tuant deux soldats. Un troisième a été grièvement blessé ainsi qu’une civile israélienne. Le terroriste a fui les lieux de l’attaque. L’armée a identifié les deux soldats décédés : Ils s’appelaient Yovel Mor Yosef, un sergent âgé de 20 ans, et Yosef Cohen, sergent lui aussi et âgé de seulement 19 ans.

La chaîne publique Kan a fait savoir jeudi soir que l’arme à feu d’un soldat palestinien avait été volé par les hommes armés palestiniens pendant l’attaque.

Une photo montage montre le sergent Yosef Cohen (G) et le sergent d’état-major Yovel Mor Yosef de la Brigade Kfir de l’Armée israélienne. Les deux jeunes hommes ont été tués le 13 décembre 2018 lors d’un attentat terroriste à l’extérieur de l’avant-poste de Givat Assaf, dans le centre de la Cisjordanie. (Armée israélienne)

La fusillade a eu lieu sur la Route 60 en Cisjordanie, à environ deux kilomètres de l’implantation d’Ofra, où dimanche, plusieurs terroristes conduisant dans une voiture blanche ont ouvert le feu sur un groupe de personnes qui se trouvaient à un arrêt de bus, faisant sept victimes dont une femme enceinte de sept mois qui a été grièvement blessée et dont le bébé, né en urgence par césarienne, n’a pas survécu.

« Nulle part en Judée et Samarie, les terroristes ne trouveront un endroit où se dissimuler », a dit Padan, utilisant le nom biblique de la Cisjordanie. « L’armée israélienne continuera à les pourchasser. Suite à l’attaque, nous renforçons le nombre de nos soldats, nous protégeons les routes et les implantations et nous revoyons à la hausse nos initiatives pour déjouer la menace du terrorisme ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...