Courrier antisémite: plainte du président de la communauté juive de Montauban
Rechercher

Courrier antisémite: plainte du président de la communauté juive de Montauban

Me Jean-Lou Levi a affirmé avoir "hésité avant de porter plainte", tenté "de traiter cela par le mépris"

Tags antisémites sur une porte d'un immeuble du 14e arrondissement de Paris, le 21 février 2019 (Crédit : capture d'écran vidéo AFP)
Tags antisémites sur une porte d'un immeuble du 14e arrondissement de Paris, le 21 février 2019 (Crédit : capture d'écran vidéo AFP)

Me Jean-Lou Levi, président de la communauté juive de Montauban, a porté plainte vendredi pour un courrier antisémite reçu à son cabinet d’avocat, a-t-il indiqué à l’AFP.

La police a ouvert une enquête après cette plainte pour « injure publique à caractère raciste », a-t-il précisé, confirmant une information de la Dépêche du Midi.

« C’est la première fois en 40 ans que je suis visé par un tel acte », a affirmé l’avocat, qui avait reçu mercredi le courrier incriminé, une enveloppe non affranchie déposée dans la boîte postale du cabinet, portant à l’intérieur l’inscription « sale juif ».

Il a affirmé avoir « hésité avant de porter plainte », tenté « de traiter cela par le mépris », mais qu’il s’y était résolu « pour identifier si possible l’auteur et éviter que cela n’aille plus loin ».

Il a estimé avoir été visé après avoir signé dans la Dépêche du Midi une chronique sur la montée de l’antisémitisme.

Selon lui, Montauban, dans le Tarn et Garonne, n’a pas été récemment le théâtre d’actes ou propos antisémites.

La présidente socialiste de la région Occitanie, Carole Delga, avait également porté plainte la semaine dernière après avoir reçu une lettre antisémite et sexiste contenant une menace de mort.

Le courrier était également adressé au président du conseil départemental de l’Hérault Kléber Mesquida (PS).

Plusieurs centaines de personnes s’étaient rassemblées le 19 février à Toulouse à l’appel de plusieurs partis politiques et associations pour dire non à l’antisémitisme. D’autres rassemblements se sont tenus dans les principales villes de la région.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...