Décès de la fondatrice d’une organisation spécialisée dans le cancer du sein
Rechercher

Décès de la fondatrice d’une organisation spécialisée dans le cancer du sein

Tout en subissant une chimio, Rochelle Shoretz a créé en 2001 Sharsheret ; une organisation destinée à aider les femmes juives malades

Rochelle Shoretz était la fondatrice et directrice de Sharsheret  (Autorisation  Sharsheret / via JTA)
Rochelle Shoretz était la fondatrice et directrice de Sharsheret (Autorisation Sharsheret / via JTA)

NEW YORK – Rochelle Shoretz, dont le propre diagnostic de cancer du sein, quand elle avait 28 ans, l’a amenée à fonder l’organisation nationale du cancer Sharsheret, est décédée samedi après-midi à son domicile de Teaneck, dans le New Jersey.

Elle était âgée de 42 ans. Le décès est lié à une complication de son cancer.

Shoretz avait créé Sharsheret en 2001, alors qu’elle subissait une chimiothérapie.

L’organisation fournit des services d’information de santé et de soutien aux femmes juives vivant avec le cancer du sein ou le cancer de l’ovaire, ou qui présentent un risque accru.

Les femmes juives d’ascendance ashkénaze ont un risque accru pour certaines mutations génétiques qui peuvent conduire à un cancer.

Diplômée de la faculté de droit de Columbia, Shoretz a ensuite travaillé pour la juge de la Cour suprême des États-Unis, Ruth Bader Ginsburg. Elle est considérée comme la première femme juive orthodoxe travaillant pour un juge de la Cour suprême.

« Quand on m’a diagnostiquée [en juillet 2001], j’ai eu beaucoup d’offres pour être aidée avec des repas et le transport de mes enfants, mais je voulais vraiment parler à une autre jeune maman qui allait devoir expliquer à ses enfants qu’elle allait perdre ses cheveux à cause de la chimio », a expliqué Shoretz à JTA en 2003. De là provient sa décision de lancer Sharsheret.

Le nom de l’organisation signifie ‘chaîne’ en hébreu.

Shoretz a gagné son premier combat contre la maladie. Mais en 2009, le cancer est revenu, et il s’est répandu. Il n’était plus guérissable, mais était traitable – et ses amis racontent que son énergie et sa détermination étaient illimitées jusqu’à la fin.

Shoretz laisse deux fils adolescents, Shlomo et Dovid Mirsky ; sa mère, Sherry Tenenbaum ; son père, Morris Shoretz ; cinq soeurs et deux frères. Elle était la belle-fille de Jeffrey Tenenbaum et Carol Ann Finkelstein.

Les funérailles et l’inhumation auront lieu lundi dans le New Jersey.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...