Des firmes française et israélienne vont développer des pois riches en protéines
Rechercher

Des firmes française et israélienne vont développer des pois riches en protéines

Le français Roquette et l'israélien Equinom ont signé un accord pluriannuel pour développer conjointement une nouvelle variété de pois à teneur protéique élevée

IIllustration:  une cosse de petits pois. (Crédit : ValentynVolkov; iStock by Getty Images)
IIllustration: une cosse de petits pois. (Crédit : ValentynVolkov; iStock by Getty Images)

L’entreprise familiale française Roquette, fabricant d’ingrédients d’origine végétale et pionnier des nouvelles protéines végétales, a signé un accord avec la société israélienne Equinom Ltd. pour développer une nouvelle variété de pois à teneur protéique élevée.

La société française va également investir, avec Fortissimo Capital, 4 millions de dollars dans la startup israélienne pour financer son expansion. Fortissimo Capital, un fonds de placement privé, détient déjà des parts chez Equinom.

Cet accord marque le début des activités et des investissements de Roquette en Israël, selon un communiqué.

« Grâce à cette collaboration, Roquette bénéficiera d’un accès à des recherches de pointe en sélection variétale non-OGM, répondant ainsi aux besoins des industriels ainsi qu’aux attentes des consommateurs », ont déclaré les entreprises dans un communiqué conjoint.

Fondée en 2012, Equinom est une entreprise novatrice dans la sélection de semences basée en Israël, qui associe la sélection classique avec la génomique et la bio-informatique, au moyen du séquençage de l’ADN et d’algorithmes qui permettent de développer une manière plus rapide et plus précise de cultiver des plantes.

La technologie a produit une série de légumineuses sans OGM qui auraient une teneur en protéine 1,5 fois plus importante que les variétés actuellement commercialisées, ainsi que des variétés supérieures de sésame et de quinoa.

Illustration : variétés de légumineuses. (Crédit : monticelllo; iStock by Getty Images)

L’accord signé par Roquette et Equinom est pluriannuel pour le développement de variétés de pois à haute teneur en protéines et à rendement élevé. Les variétés de pois ainsi créées pourront être cultivées et commercialisées partout dans le monde.

Equinom se servira des investissements pour « poursuivre l’élaboration d’autres variétés dédiées à de nouvelles solutions alimentaires ».

« Cet investissement constitue un partenariat formidable et une étape clé dans la mise en œuvre de la stratégie du Groupe dans les protéines végétales », a déclaré Pascal Leroy, vice-Président de la filière pois et nouvelles protéines de Roquette.

« Il permet à Roquette de se positionner comme pionnier sur l’ensemble de la chaîne de valeur des protéines d’origine végétale. En contribuant à développer de nouvelles variétés de pois responsables et durables à haute teneur en protéines, nous réaffirmons notre objectif de proposer des produits toujours plus adaptés aux besoins des marchés de l’Alimentation, de la Nutrition et de la Santé, et ainsi de mieux répondre à la demande croissante de nos clients et des consommateurs. »

Equinom est « une entreprise hautement innovante », qui permettra à Roquette de fournir à ses clients « des ingrédients d’origine végétale de haute qualité à travers le monde ».

La foodtech, l’art d’utiliser la technologie pour concevoir une alimentation plus saine ou rationaliser la distribution et développer l’alimentation et la boisson nouvelle génération, est une tendance qui prend de plus en plus d’ampleur.

Selon la base de données de Start-Up Nation Central, une organisation à but non lucratif qui observe l’industrie de la technologie en Israël, il existe 266 start-ups actives qui travaillent dans ce secteur. Des récentes sorties de sociétés israéliennes dans le secteur de l’alimentaire ont rehaussé le profil d’Israël dans ce secteur.

En août, PepsiCo avait annoncé qu’il s’offrirait SodaStream pour 3,2 millions de dollars et l’américain Flavors &Frangrances (IFF) a annoncé le rachat de Frutarom, un fabricant israélien d’arômes utilisés dans la nourriture, les boissons et les médicaments, pour 7,1 millions de dollars. Il s’agissait de la deuxième plus grosse acquisition d’une firme israélienne.

En juillet, le Néérlandais takeaway.com a signé un accord pour racheter l’Israélien 10bis, une plateforme de commande de nourriture, pour 157 millions de dollars.

« L’accord signé avec Roquette est une étape clé pour Equinom, et son investissement au sein de notre entreprise est une marque de confiance dans la qualité de notre technologie et sa capacité à transformer les marchés des protéines d’origine végétale », a déclaré Gil Shalev fondateur et PDG d’Equinom

Cet accord, dit-il, « garantit la commercialisation complète des variétés de pois à haute teneur en protéines élaborées par Equinom. Il facilitera, en outre, la mise sur le marché de nouvelles protéines, et favorisera la production d’ingrédients alimentaires de haute qualité respectueux de l’environnement qui révolutionneront l’alimentation de demain ».

Equinom a déjà signé plusieurs contrats de sélection variétale avec des leaders de l’agroalimentaire au niveau mondial, et notamment un accord pluriannuel avec Sabra Dipping Company, LLC, joint-venture entre PepsiCo, Inc. et Strauss Group Ltd, une entreprise basée en Israël, ainsi qu’un contrat de commercialisation avec Mitsui au Japon.

Roquette opère actuellement dans plus d’une centaine de pays, affiche un chiffre d’affaires de 3.3 milliards d’euros et emploie 8 400 employés dans le monde.

Fortissimo a investi dans de nombreuses firmes israéliennes; ses investissements comprennent notamment SodaStream, Kornit Digital et Dip-Tech.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...