Des milliers de personnes à Modiin pour les funérailles des 3 membres assassinés de la famille Salomon
Rechercher

Des milliers de personnes à Modiin pour les funérailles des 3 membres assassinés de la famille Salomon

Le ministre du Logement et des élus se sont joints à l'assistance présente lors des funérailles des trois victimes décédées durant un attentat perpétré à Halamish vendredi soir. Tova Salomon, épouse et mère des défunts, est sortie de l'hôpital pour y assister

Des milliers de personnes se sont réunies dans le cimetière municipal de Modiin dans le centre d’Israël pour les funérailles des trois membres de la même famille assassinés ce week-end durant un attentat terroriste commis au sein de l’implantation de Halamish.

Plusieurs drapeaux israéliens ont été brandis par des membres de l’assistance.

Le ministre du Logement Yoav Galant, issu du parti Koulanou, et les parlementaires Moti Yogev (HaBayit HaYehudi) et Aliza Lavie (Yesh Atid) se sont distingués par leur présence aux côtés de centaines de membres de cette communauté très unie.

Yossef Salomon, 70 ans, et ses deux enfants Chaya, 46 ans, et Elad Salomon, 36 ans ont été sauvagement assassinés à l’arme blanche dans leur maison par Omar al-Abed, un Palestinien âgé de 19 ans, alors qu’ils fêtaient la naissance d’un petit-fils.

Tova Salomon, 68 ans, veuve de Yosef et mère meurtrie, est sortie de l’hôpital pour se rendre elle aussi à cette cérémonie d’inhumation.

Tova a été grièvement blessée lors de l’attentat et elle a été hospitalisée au centre médical Shaare Zedek de Jérusalem.

Yossef et Chaya Salomon (Crédit : autorisation)
Yossef et Chaya Salomon (Crédit : autorisation)

Rafi Mendel, l’époux de l’une des soeurs survivantes, a appelé à l’annexion de la Cisjordanie.

« Je prie Dieu pour qu’il accorde sagesse et clairvoyance à notre Premier ministre. Il est temps de comprendre que nous devons mettre un terme aux illusions des Palestiniens, qu’ils ne pourront jamais contrôler notre terre. Il est temps d’imposer la souveraineté des Juifs sur tout ce qui la compose », a-t-il dit.

Pour sa part, Yonatan Glass, rabbin de l’implantation de Halamish, s’est souvenu d’une famille « qui se consacrait au bonheur des autres ».

Elad Salomon (Crédit : autorisation)
Elad Salomon (Crédit : autorisation)

C’est un porte-parole de Halamish qui a lu la déclaration faite par le rabbin :

« Seul quelqu’un dépourvu de tout vestige d’humanité a pu lever la main contre Yossi [Salomon] et sa famille. Yossi, qui rendait heureux tous ceux qu’il rencontrait. Yossi, qui donnait de l’argent à la communauté et aux familles qui n’en avait pas. Le foyer de la famille Salomon se consacrait au bonheur des autres ».

Yisrael Porush, maire de la ville d’Elad, là où vivait Elad Salomon, a promis de répondre à l’attaque par un nombre croissant de constructions en Cisjordanie.

« Nous, à Elad, nous serons là pour la famille. Nous serons à vos côtés mais nous ne laisserons pas [une telle attaque] sans réponse. Nous doublerons et nous triplerons la taille d’Elad », a déclaré Porush aux milliers de personnes réunies.

Elad Salomon, à gauche, en compagnie de son épouse Michal et de trois de leurs enfants (Autorisation)
Elad Salomon, à gauche, en compagnie de son épouse Michal et de trois de leurs enfants (Autorisation)

La Deuxième chaîne a pu interroger, Michal, l’épouse d’Elad. Cette dernière a indiqué que son mari avait tenté de résister au terroriste pendant l’attaque de samedi.

« Je sais par ses blessures et de ce que [les enquêteurs m’ont dit] qu’il a lutté pour riposter ».

Tandis qu’Omar al-Abed effectuait son attentat meurtrier dans la maison familiale de Halamish, Michal Salomon était parvenue à s’enfermer à clé avec ses enfants dans une pièce et à les cacher.

Des milliers de personnes se sont réunies dans le cimetière municipal de Modiin dans le centre d'Israël pour les funérailles des trois membres de la même famille assassinés ce week-end durant un attentat terroriste commis au sein de l'implantation de Halamish (Crédit : Raoul Wootliff/Times of Israel)
Des milliers de personnes se sont réunies dans le cimetière municipal de Modiin dans le centre d’Israël pour les funérailles des trois membres de la même famille assassinés ce week-end durant un attentat terroriste commis au sein de l’implantation de Halamish (Crédit : Raoul Wootliff/Times of Israël)

« Je pense qu’aussitôt que tout cela a commencé, Elad et moi sommes tombés d’accord en silence », a-t-elle déclaré à la Deuxième chaîne.

« Il m’a vue et j’ai compris que ma mission était d’emmener les enfants et que la sienne était de retarder le terroriste » pour sauver les plus jeunes.

« Mon Elad, mon cher mari et mon meilleur ami. Il y a treize ans, nous nous sommes rencontrés à Neve Tzuf. J’ai rencontré un homme paisible, calme et stable. J’étais certaine de ma décision de passer nos vies ensemble ». « Tu étais un mari parfait, et je n’aurais rien pu demander de plus. Tu étais enthousiasmé par nos enfants. Tu t’en occupais, tu jouais avec eux comme si tu étais toi-même un enfant ».

« Nous avions un vrai partenariat. Nous prenions les décisions ensemble. Nous travaillions ensemble. Maintenant, tu n’es plus ici pour moi et ça me fait peur.

« Tu aimais notre famille. Et nous t’aimions ».

« Mon amour pour toi ne s’arrêtera jamais. Je te remercie pour toutes ces années avec moi et les enfants. Je ne pouvais pas imaginer que cela finirait aussi soudainement ».

« Je voulais remercier tout le monde ici. Ces deux derniers jours, j’ai reçu tellement de force de la part de personnes que je ne connais pas. Vous ne savez pas à quel point vous m’avez aidée ».

« Yossi et Chaya », le père et la sœur d’Elad, également assassinés dans l’attaque, « vous me manquerez ».

La cérémonie a commencé à 17 heures 30 au cimetière municipal de Modiin, où vivent deux des trois enfants encore vivants du couple.

Des milliers de personnes se sont réunies dans le cimetière municipal de Modiin dans le centre d'Israël pour les funérailles des trois membres de la même famille assassinés ce week-end durant un attentat terroriste commis au sein de l'implantation de Halamish (Crédit : Raoul Wootliff/Times of Israel)
Des milliers de personnes se sont réunies dans le cimetière municipal de Modiin dans le centre d’Israël pour les funérailles des trois membres de la même famille assassinés ce week-end durant un attentat terroriste commis au sein de l’implantation de Halamish (Crédit : Raoul Wootliff/Times of Israël)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...