Des touristes vaccinés seront autorisés à entrer en Israël à partir du 23 mai
Rechercher

Des touristes vaccinés seront autorisés à entrer en Israël à partir du 23 mai

Les touristes vaccinés seront dans un premier temps autorisés à entrer en Israël en groupes organisés

Des participants à un voyage Taglit Birthright au mur Occidental de la Vieille Ville de Jérusalem, le 18 août 2014. (Crédit : Flash90)
Des participants à un voyage Taglit Birthright au mur Occidental de la Vieille Ville de Jérusalem, le 18 août 2014. (Crédit : Flash90)

Israël a annoncé mercredi le retour à partir du 23 mai des premiers touristes depuis le début de la pandémie à la faveur d’une intense campagne de vaccination ayant permis de juguler localement la propagation du coronavirus.

Israël avait fermé ses frontières de façon quasi-hermétique aux touristes depuis le début de la pandémie en mars 2020.

Mais mercredi, les ministères de la Santé et du Tourisme ont indiqué que les touristes vaccinés pourront entrer en Israël en présentant un test PCR négatif avant d’embarquer dans leur avion et soumettre à un test sérologique – pour prouver l’efficacité de leur vaccination – à leur arrivée.

La ministre du Tourisme, Orit Farkash-Hacohen, et le ministre de la Santé, Yuli Edelstein, ont déclaré dans le communiqué que seuls les groupes seront autorisés à se rendre dans un premier temps, car ils seront plus faciles à contrôler. Les voyageurs individuels devraient être autorisés à entrer dans un second temps.

« Il est temps que l’avantage unique d’Israël en tant que pays sûr et sain commence à l’aider à se remettre de la crise économique », a déclaré Farkash-Hacohen dans le communiqué.

Orit Farkash Hacohen, membre du parti Kakhol Lavan, vote lors de la réunion du Comité des arrangements à la Knesset, le parlement israélien à Jérusalem, le 13 janvier 2020. (Hadas Parush / Flash90)

« Seule l’ouverture du ciel au tourisme international permettra de véritablement relancer l’industrie du tourisme, notamment les restaurants, les hôtels, les sites, les guides touristiques, les bus et tous ceux qui sont désireux de travailler et de subvenir aux besoins de leur famille. »

Dans un premier temps, à partir du 23 mai, les touristes voyageant en « groupe » pourront ainsi visiter l’Etat hébreu, a indiqué dans un communiqué le ministère du Tourisme, précisant que le nombre de groupes autorisés devrait être « limité » pour débuter.

Dans un second temps, les touristes voyageant seuls devraient être autorisés à entrer au pays, a ajouté le ministère soulignant que « les considérations sanitaires » allaient déterminer ce « calendrier ».

L’exigence du test sérologique pourrait être annulée en fonction de l’avancée des discussions avec les différents pays sur la validation de leurs certificats de vaccination par l’Etat hébreu.

La semaine dernière, un haut responsable de la Santé dont l’identité n’a pas été révélée a déclaré au radiodiffuseur public Kan que la reconnaissance des vaccinations effectuées dans d’autres pays était compliquée par les sensibilités politiques entourant les pays qui ont utilisé des vaccins qu’Israël n’a pas autorisés.

Israël a lancé fin décembre une vaste campagne de vaccination à la faveur d’un accord avec le géant pharmaceutique Pfizer qui a livré rapidement des millions de doses au pays en échange de données sur les effets de la vaccination dans ce pays qui dispose notamment de banques d’informations digitalisées sur les antécédents médicaux de sa population.

Près de cinq des 9,3 millions d’Israéliens (53% de la population) ont reçu les deux doses du vaccin Pfizer en Israël. Mi-janvier, le pays avait enregistré un pic d’environ 10.000 contaminations par jour mais ce nombre est passé ces jours à moins de 200 par jour avec un taux de positivité des tests de 0.3%.

Cette baisse des contaminations a permis aux autorités de rouvrir les restaurants, les bars et les plages et facilité aussi des accords avec Chypre et la Grèce afin de permettre à ses ressortissants de voyager dans ces pays sous des conditions relativement souples.

Près de 4 millions de touristes avaient visité Israël en 2019, un chiffre qui ne cessait de croître depuis plusieurs années, selon les chiffres du ministère israélien du Tourisme. La baisse en 2020 a été de plus de 80 % en raison de la pandémie, avec seulement 850 000 touristes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...