Deux cimetières musulman et juif profanés en Autriche
Rechercher

Deux cimetières musulman et juif profanés en Autriche

Les cimetières se situent dans deux localités différentes situées près de la frontière suisse et distantes l'une de l'autre de 3km

Une tombe d'un cimetière juif de Szczebrzeszyn, en Pologne. Illustration. (Crédit : Fondation pour la préservation du patrimoine juif en Pologne)
Une tombe d'un cimetière juif de Szczebrzeszyn, en Pologne. Illustration. (Crédit : Fondation pour la préservation du patrimoine juif en Pologne)

Un cimetière juif et un cimetière musulman ont été profanés avec des inscriptions nazies et racistes dans deux localités voisines de l’ouest de l’Autriche, a annoncé la police lundi.

Le cimetière musulman de Altach et le cimetière juif de Hohenems, deux localités situées près de la frontière suisse et distantes l’une de l’autre de trois kilomètres, ont été recouverts de croix gammées et de slogans « franchement hostiles aux étrangers », a précisé une porte-parole.

Les faits, attribués aux mêmes auteurs et révélés lundi, se sont produits dans la nuit de samedi à dimanche, selon les premiers éléments de l’enquête.

Début octobre déjà, plusieurs locaux, dont un foyer de demandeurs d’asile et un musée juif, avaient été maculés de la même façon à Hohenems.

Le parti d’extrême droite FPÖ était arrivé en tête lors d’élections municipales dans cette ville de 15 000 habitants, avec 42,3 % des suffrages, en mars.

Le maire conservateur sortant avait toutefois été reconduit avec 121 voix d’avance, conduisant le FPÖ à contester le résultat et à demander – sans succès jusqu’à présent – un nouveau scrutin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...