Enseignant à l’U. hébraïque: Israël teste des armes sur des enfants palestiniens
Rechercher

Enseignant à l’U. hébraïque: Israël teste des armes sur des enfants palestiniens

L'Université hébraïque a désavoué une de ses professeurs qui a affirmé dans un discours qu'Israël testait ses armes sur des enfants palestiniens afin d'augmenter ses ventes d'armes

L'entrée de l'université hébraïque de Jérusalem. Illustration. (Crédit : Wikimedia Commons)
L'entrée de l'université hébraïque de Jérusalem. Illustration. (Crédit : Wikimedia Commons)

L’Université hébraïque a pris ses distances dimanche avec l’une de ses enseignantes qui a affirmé la semaine dernière dans un discours qu’Israël testait ses armes sur des enfants palestiniens afin de lui permettre d’accroître ses ventes d’armes à l’échelle internationale.

Dans un communiqué, l’université a déclaré que « les opinions exprimées par la professeur Nadera Shalhoub-Kevorkian ne représentent ni n’expriment en aucune façon celles de l’université hébraïque ou de l’administration universitaire, ces propos relèvent de son opinion personnelle qui n’engage qu’elle ».

Mme Shalhoub-Kevorkian a formulé cette affirmation à l’université Columbia de New York dans le cadre des résultats d’une étude qu’elle a menée en Israël, d’après des enregistrements audio réalisés par la radio de l’armée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...